Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La Russie reprend le contrôle du Nagorny Karabach

Après plusieurs semaines durant lesquelles Moscou avait observé sans intervenir le conflit sanglant qui opposait l'Arménie et l'Azerbaïdjan pour le contrôle du Nagorny Karabach et plus précisément de la région stratégique du Haut Karabach, Vladimir Poutine a décidé d'y envoyer des troupes.

L'Azerbaïdjan est une République qui faisait partie de l'URSS avant la dissolution de cette dernière. Elle a conservé un certain nombre de relations économiques avec la Russie. De plus elle est majoritairement musulmane. Bien qu'elle soit peuplée de musulmans chittes au contraire des musulmans de nationalité russe qui sont dans l'ensemble sunnites, Moscou ne pouvait pas paraître se désintéresser du conflit sanglant de plusieurs semaines qui l'avait opposé à l'Arménie chrétienne.

Il avait donc imposé un cessez-le feu. Mais celui-ci a été considéré en Arménie comme une trahison. De nombreuses manifestations se déroulé en Arménie et dans la capitale Erevan. De ce fait Moscou a été obligé d'intervenir militairement dans le Haut Karabach, pour rappeler aux parties en présence qu'il ne se désintéressait pas de l'avenir de cette région. Le général russe Sergueï Roudski, dans un communiqué, vient de déclarer :.«Aujourd'hui, les unités avancées du contingent des forces armées de la Fédération de Russie ont pris le contrôle du corridor de Latchin» Il s'agit de 400 hommes, 90 véhicules blindés de transport de troupes, ainsi que 380 unités de véhicules et d'équipements spéciaux. 

Ces effectifs précèdent un total de 1.960 « soldats de la paix russes » qui doivent être déployés entre Arméniens et Azerbaïdjanais dans les prochains jours. Selon l'accord de cessez-le-feu entre Erevan, Bakou et Moscou, les soldats russes seront déployés à mesure que les forces arméniennes quitteront les territoires repassant sous contrôle de l'Azerbaïdjan. L'armée russe protégera tout particulièrement le corridor de Latchin, seul voie d'approvisionnement reliant le Haut-Karabagh à l'Arménie. De premiers postes d'observation russes doivent être installés à partir du 12 novembre dans le sud du Karabagh. 

Ceci étant, il parait improbable que les forces russes ainsi mises en place s'en retirent un jour, ni prochainement ni plus tard. Il y a tout lieu de penser que Vladimir Poutine à qui son opposition reproche une faiblesse dangereuse à l'égard des Etats-Unis profitera de ces événements pour montrer au monde qu'il entend rester le maître, ici comme ailleurs.

Il convient de rappeler que l'Azerbaidjan a toujours été un centre important d'extraction, traitement et exportation de pétrole et de gaz. Le port de Bakou joue un rôle essentiel dans ce dernier domaine. 

11/11/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire