Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Nos anciens cousins, les Néandertaliens

Il est désormais admis que les hommes modernes (homo sapiens) auquel l'on peut assimiler les Dénisoviens 1) depuis disparus ne descendent pas des Néandertaliens (homo neandertalensis) comme on le croyait précédemment.

Les deux espèces ont cohabité pendant de longues périodes suivant l'apparition de l'homme moderne vers 100.000 ans bp en Afrique. Cette cohabitation a duré environ 60 000 ans après que les hommes modernes soient sortis d'Afrique et aient commencé à peupler le reste du monde. Rappelons que les deux espèces possédait un ancêtre commun remontant à environ - 660 000 an, qui n'a pas été retrouvé .

Bien plus, il est admis que l'homme de Néandertal et l'homme moderne se soient métissés. En effet, les hommes modernes possèdent dans leurs génomes un chromosome dit chromosome Y (spécifique des individus mâles) que l'on retrouve dans des fossiles bien conservés de l'homme de Néandertal. La question de savoir si l'homme de Néandertal avait acquis des gènes humains restait posée.

Une étude récente, référencée ci-dessous, montre que les Néandertaliens et les ancêtres des hommes modernes se sont rencontrés et ont échangé des gènes après la migration massive hors d'Afrique des hommes modernes entre 370 000 ans et 100 000 ans. Ce métissage a entraîné le remplacement des chromosomes Y d'origine des Néandertaliens par ceux des ancêtres des hommes modernes.

Les uns et les autres étaient donc cousins, pour employer une expression moderne. Cela n'a pas empêché les hommes modernes, autant que l'on sache, de combattre et exterminer progressivement leurs cousins néandertaliens. Comme quoi la sagesse traditionnelle a raison de dire que « cousinage ne signifie pas nécessairement bon voisinage ».

1) L'Homme de Denisova, ou Dénisovien, est une espèce éteinte du genre Homo, identifiée par analyse génétique en mars 2010 à partir d'une phalange humaine fossile datée d'environ 41 000 ans, trouvée dans la grotte de Denisova, dans les montagnes de l'Altaï en Sibérie.

Référence
The evolutionary history of Neandertal and Denisovan Y chromosomes

https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.03.09.983445v1

Abstract

Ancient DNA has allowed the study of various aspects of human history in unprecedented detail. However, because the majority of archaic human specimens preserved well enough for genome sequencing have been female, comprehensive studies of Y chromosomes of Denisovans and Neandertals have not yet been possible. Here we present sequences of the first Denisovan Y chromosomes (Denisova 4 and Denisova 8), as well as the Y chromosomes of three late Neandertals (Spy 94a, Mezmaiskaya 2 and El Sidrón 1253). We find that the Denisovan Y chromosomes split around 700 thousand years ago (kya) from a lineage shared by Neandertal and modern human Y chromosomes, which diverged from each other around 370 kya. The phylogenetic relationships of archaic and modern human Y chromosomes therefore differ from population relationships inferred from their autosomal genomes, and mirror the relationships observed on the level of mitochondrial DNA. This provides strong evidence that gene flow from an early lineage related to modern humans resulted in the replacement of both the mitochondrial and Y chromosomal gene pools in late Neandertals. Although unlikely under neutrality, we show that this replacement is plausible if the low effective population size of Neandertals resulted in an increased genetic load in their Y chromosomes and mitochondrial DNA relative to modern humans.

Pour en savoir plus

Voir CNRS.
La dernière pièce du puzzle : les chromosomes Y des Néandertaliens et des Dénisoviens sont désormais séquencés
https://inee.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/la-derniere-piece-du-puzzle-les-chromosomes-y-des-neandertaliens-et-des-denisoviens-sont

Image. Néandertalien (reconstitution)

 

13/10/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire