Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

L'accueil des mineurs étrangers isolés 

Le nombre de ceux-ci ne cesse d'augmenter. Ils proviennent en très grande majorité d'Afrique sub-saharienne.  La plupart sont entrés en France hors de toute procédure légale à travers des frontières non gardées, conduits par des passeurs clandestins rémunérés par les familles.

Ils étaient près de de 40.000 entrés en France dans la seule année 2019.

Ils sont hébergés à grand frais par les communes, pour un coût global estimé de 4 milliards par an. Certains d'entre eux ne sont pas mineurs, mais de jeunes majeurs. Mais il n'est pas possible d'estimer leur âge précis, faute de documents d'état-civil et uniquement par des observations anatomiques. De plus, ne se satisfaisant pas de leurs conditions d'accueil, ils procèdent à de plus en plus de vols dans les commerces et  les super-marchés. Ceci crée dans certaines banlieues un sentiment d'insécurité grandissant.

Ce ne sont pas tous des voleurs, des assassins et des violeurs, selon les propos d' Eric Zemmour après l'attentat contre Charlie Hebdo (qui lui valent une poursuite par le parquet de Paris). Mais ils commettent un nombre croissant de délits divers ainsi que le montre les rapports de Gendarmerie.

Ceci dit, il est impossible en droit européen de les renvoyer dans leurs pays d'origine et leurs familles vu qu'ils se refusent à donner de précisions à ce sujet. Par ailleurs, « empécher qu'ils viennent », comme le demandait Eric Zemmour, est généralement impossible à faire compte tenu du fait qu'ils empruntent généralement des voies non surveillées.

Il faut rappeler par ailleurs qu'un grand nombre d'associations humanitaires européennes mènent en permanence des campagnes d'opinions pour que ces mineurs isolés étrangers soient traités en France comme s'ils étaient français.

Il est plus que certain que les organisations terroristes étrangères, dont beaucoup se réfèrent à un islam de combat, ne manqueront pas d'exploiter de plus en plus à l'avenir cette faiblesse de nos démocraties. Elles enverront en Europe de jeunes candidats aux attentats divers. Il semble qu'en Russie et la Chine, des solutions plus radicales au problème ne manquent pas.

 

09/10/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire