Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Vers un conflit militaire d'ampleur entre la Chine et l'Inde?

L'aggravation des tensions entre l'Inde et la Chine s'est précisée ces dernières semaines. Elle commence à inquiéter Moscou.

L'alliance de facto entre la Russie et la Chine dans le but de contrer l'expansion américaine en mer d'Arabie et dans le Golfe du Bengale a inclus dès le début l'Inde, dans une alliance stratégique nommée RIC (Russia, India, China).  L'inde, bien que voulant conserver de bonnes relations avec Washington, y joue un rôle moins actif mais néanmoins essentiel pour les équilibres géostratégiques dans cette partie du monde.

Cependant, il semble aujourd'hui que les affrontements déjà anciens entre l'Inde et la Chine, ayant provoqué quelques morts, concernant leur frontière commune dans la région démilitarisée de Ladakh en Himalaya, soient en train de s'aggraver. De plus, elles paraissent s'étendre dans l'Océan Indien. La marine indienne s'est déployée presque en totalité dans cette région, notamment dans le détroit de Malacca pour y renforcer sa présence. Il s'agit d'un message que ne peut ignorer Pékin, notamment parce que transitent dans ce détroit de nombreux pétroliers lui apportant le carburant dont elle a le plus grand besoin.

De son côté la Chine a entrepris de construire un barrage sur le fleuve Brahmapoutre provenant du Tibet et essentiel aux échanges entre celui-ci, l'Inde et la Chine. L'Inde ne peut accepter ce coup de main et n'aura pas d'autres solutions, si Pékin persiste dans ce projet, que de s'y opposer militairement.

En ce qui la concerne, la Russie ne peut sans réagir laisser mettre en danger son alliance stratégique avec l'Inde. A titre de signal elle a différé dès février 2020 la livraison à l'armée chinoise d'une commande portant sur des missiles anti-missiles et anti-aérien dit S-400 Triumf mobile air defense missile systems.

Enfin le Pakistan, rival traditionnel de l'Inde, vient d'accuser Delhi d'avoir fomenté une attaque terroriste provenant de la Balochistan Liberation Army contre la Bourse des valeurs de sa capitale Islamabad.

Xi Jinping, le président de la République Populaire de Chine, ne devrait pas en bonne logique laisser s'aggraver les tensions entre l'Inde et la Chine. L'évolution de la situation est en tous cas suivie avec la plus grande attention à Washington.

01/08/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire