Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Honeywell affirme détenir la « suprématie quantique »

Les calculateurs quantiques sont considérés comme devant surpasser les performances de tous les super-calculateurs classiques existants. On emploie souvent à ce sujet le terme de suprématie quantique.

 

Deux entreprises américaines, Google et Honeywell, avaient jusqu'à ce jour affirmé l'une et l'autre être sur la voie d'obtenir la suprématie quantique grâce à la puissance des processeurs quantiques dont elles étaient en train de se doter. Il ne s'agissait pas encore de calculateurs capables de réaliser des calculs effectifs en vraie grandeur, mais de modèles de laboratoire aux performances virtuelles.

Néanmoins, la perspective de détenir à terme de tels calculateurs représente un tel enjeu de puissance que ces annonces sont suivies avec la plus grande attention dans le monde entier. Ils permettront notamment de tirer parti des flux de données en masse ( big data) publiés quotidinemment ar les ordinateurs mondiaux. L'intérêt en sera immédiat dans le domaine du « machine learning » ou apprentissage automatique. Ils permettront aussi et surtout  d'atteindre des objectifs jusqu'ici pratiquement inabordables, en chimie, en physique et dans les sciences de la vie. dans les domaines civil et militaire.

Aux Etats-Unis, ces recherches dont en grande partie financées par le Pentagone. Elles demeurent souvent confidentielles. Néanmoins la communauté scientifique internationale en est inévitablement informée. Il y a tout lieu de penser que la Russie et la Chine réalisent actuellement de nombreuses investissements dans ces domaines, mais leur retard sur les Etats-Unis sera difficile à combler.

L'annonce d'Honeywell porte sur la création d'un processeur quantique de quatre qubits à base d'ions piégés, l'une des technologies de qubits actuellement explorée à côté notamment de celle des circuits supraconducteurs d'IBM et de Google. Ceci devrait lui permettre de faire mieux que ses concurrents tout au moins dans les prochains mois.

Référence

New Scientist.
Honeywell claims quantum record. Technology firm says it has built the most powerful quantum computer ever. 4 juillet 2020, p. I5 (non accessible en ligne à ce jour)

Pour en savoir plus

https://www.oezratty.net/wordpress/2020/honeywell-ordinateur-quantique/

https://www.ouest-france.fr/high-tech/l-ordinateur-quantique-3-minutes-pour-un-calcul-qui-prend-10-000-ans-un-super-calculateur-classique-6573385

https://www.ouest-france.fr/high-tech/l-ordinateur-quantique-3-minutes-pour-un-calcul-qui-prend-10-000-ans-un-super-calculateur-classique-6573385


 

29/07/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire