Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Enfin une armée de l'Air et de l'Espace en France

La ministre française de la défense Florence Parly vient d'annoncer le 24 juillet la transformation de l'armée de l'Air française en armée de l'Air et de l'Espace.

Dans un premier temps, ceci se traduira par la mise en orbite de petits satellites dits patrouilleurs, armés de caméras leur permettant d'observer l'espace autour d'eux ainsi que dans certains cas de lasers de puissance. Ceux viseront à tenir à distance des satellites adverses, notamment en rendant inefficaces leurs moyens de détection. Un Commandement de l'Espace sera mis en place à Toulouse, doté d'un effectif de plus de 200 militaires spécialisé

Il s'agit d'une décision qui était depuis longtemps attendue par les responsables de la défense française. La France risquait de prendre un retard irrécupérable vis-à-vis de la Chine et de la Russie pour qui une forte présence militaire dans l'espace proche mais aussi à terme dans l'espace interplanétaire était devenue une priorité. Au delà, sur la Lune voire à terme sur Mars, la mise en place de moyens militaires permanents est d'ores et déjà programmée par la Chine. La France devait nécessairement y affirmer sa présence, que ce soit simplement au plan scientifique ou plus largement en matière de défense.

Ceci est très bien mais devra être suivi immédiatement par la mise à disposition des ressources budgétaires non négligeables qui seront nécessaires. De même il conviendra de demander aux industriels de la défense de préparer les moyens satellitaires et de communication qui seront nécessaire, sans avoir à faire appel aux technologies et matériels des Etats-Unis.

Ajoutons que la future armée de l'Air et de l'Espace française ne devra pas seulement faire face aux « manœuvres inamicales » des nombreux pays qui sont en train de se doter de forces spatiales, par exemple ,outre la Chine et la Russie, l'Iran et les puissances arabes. Elle devra le plus tôt possible pouvoir acquérir une indépendance minimum face aux Etats-Unis. Donald Trump avait annoncé récemment la mise en place d'une sixième branche des forces armées américaines, indépendante de l'armée de l'air.

Compte tenu de l'importance des budgets militaires américains, supérieurs aux montants cumulés de ceux des autres nations, la France devra faire d'importants efforts pour ne pas en ce domaine comme dans les autres se comporter en simple satellite des forces de défense américaines.

Pour en savoir plus au 24/07, on lira

La Provence
https://www.laprovence.com/article/politique/6057120/riposter-aux-manoeuvres-inamicales-dans-lespace.html
ainsi que Sud Ouest
https://www.sudouest.fr/2019/07/25/paris-va-devoiler-ce-jeudi-sa-nouvelle-strategie-spatiale-militaire-6378279-10407.php

 

 

 

 

 

24/07/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire