Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Le calculateur quantique d'Honeywell

Un  calculateur quantique est doté de circuits intégrés dits aussi puces quantiques ou qu.bits comportant des composants ou unités de calcul échappant aux lois de la physique ordinaire pour se comporter conformément à la physique quantique.

Il est considéré comme devant révolutionner le calcul électronique compte tenu de ses capacités théoriquement illimitées. Lire Wikipedia calculateur quantique.

Rappelons que les atomes et molécules quantiques sont ainsi capables se déplacer dans l'espace et le temps à des vitesses approchant la vitesse de la lumière, comme de se dupliquer ou se superposer en augmentant ainsi presque indéfiniment leurs capacités de calcul. Encore faut-il que ces puces soient en nombre suffisant pour conjuguer efficacement leur capacités. Jusqu'à ce jour, les calculateurs quantiques ne disposaient que de quelques qu.bits. Une des raisons en est que ceux-ci nécessitent un environnement technique compliqué et coûteux leur permettant d'échapper à la gravité ou d'autres forces physiques détruisant instantanément leurs propriétés. Un calculateur quantique avrc son environnement occupe ainsi autant de place qu'une petit immeuble.

Aujourd'hui Honeywell, IBM et Google sont les seules entreprises ayant réalisé des calculateurs quantiques susceptibles d'approcher les performances des calculateurs classiques les plus puissants à ce jour, autrement dit d'atteindre ce qui est nommé la suprématie quantique. Or dans un article du 24 juin 2020 de la revue New Scientist Honeywell claims it has built the most powerful quantum computer ever, Honeywell affirme disposer aujourd'hui du calculateur du calculateur le plus puissant de monde, proche d'atteindre la suprématie quantique.

Aujourd'hui, mesurer les capacités théoriques d'un ordinateur quantique n'est pas simple. L'opération suppose de faire opérer presque simultanément plus de 200 algorithmes, selon une métrique imaginée par IBM et dite volume quantique. Or selon le président de Honeywell Quantum Solutions le calculateur quantique d'Honeywell dépasse désormais de peu dans ce domaine les capacités des calculateurs d'IBM et de Google. Il est remarquable par contre que le calculateur de Honeywell ne disposerait que de 6 qu.bits, alors que l'équivalent d'IBM, Sycomore, serait doté de 53 qu.bits. Ceci montre, pour le moins, que les qu-bits d'Honeywell seraient considérablement plus efficaces que ceux d'IBM.

Dans ce cas, un calculateur quantique d'Honeywell doté de plusieurs dizaines de ces qu.bits pourrait être capable d'atteindre la suprématie quantique, autrement dit, selon une image fréquemment utilisée, de devenir le maître du monde. Voici ce qui fera réfléchir à Moscou et à Pékin

 

25/06/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire