Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Statistiques ethniques : un sujet de nouveau d'actualité

Cet article est de notre confrère Joseph Leddet, bien connu sur ce site. Rappelons qu'il est responsable de La Gazette des Changes

Ces derniers jours, plusieurs articles ou interviews ont été consacrés aux statistiques ethniques : pourquoi celles-ci sont-elles interdites en France depuis la fameuse loi « Informatique et Libertés » de janvier 1978? Et pourquoi ne revient-on pas sur cette interdiction, pour des raisons de transparence et de clarté de l'information, comme cela existe dans 22 pays sur les 42 du Conseil de l'Europe ?

A priori, cette loi part d'un bon sentiment, à savoir éviter l'équivalent d'un nouveau fichage des juifs tel qu'il a pu exister dans les années 1940. Cela étant, le contexte a changé, et la plupart des grands pays démocratiques (USA, Grèce, PaysBas, Suisse, Israël...) pratiquent à présent les statistiques ethniques, et ce sans dommage pour la démocratie et les libertés, bien au contraire.

Deux voix de sensibilités opposées viennent de se prononcer en leur faveur, d'une part le député LR du Vaucluse Julien Aubert, et d'autre part la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Même si j'ai pu être parfois critique à l'égard de cette dernière, je trouve qu'elle a ici tout à fait raison. Pour analyser correctement la sociologie d'un pays, il faut se donner les moyens de la décrire statistiquement, d'abord pour connaître la réalité, puis éventuellement pour la faire évoluer.

En tant que statisticien professionnel, je suis totalement contre notre politique actuelle de l'autruche, mélange de tartufferie et de fausse bonne conscience. Assez curieusement, Marine Le Pen vient de se prononcer elle aussi contre les statistiques ethniques, sous prétexte qu'elles risqueraient de conduire à des pratiques de « discrimination positive » comme aux Etats-Unis. Là encore, il s'agit d'une belle erreur d'appréciation, partant du principe discutable que les gens sont trop immatures pour regarder la réalité en face et que les politiciens au pouvoir pourraient se servir de ces données pour prendre des mesures anti-démocratiques.

Joseph Leddet

Note de la rédaction

Sur ce sujet, on pourra lire le JDD
https://www.lejdd.fr/Societe/comment-definir-les-statistiques-ethniques-3975637

L'image ci-dessus est empruntée au JDD

18/06/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire