Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Un site de production d'hydrogène vert en Vendée

L'hydrogène est devenu, avec la lutte contre la production de gaz carbonique résultant de la combustion du pétrole, un carburant d'avenir. Ainsi voit-on de plus en plus en plus de véhicules à moteur thermique utilisant comme carburant de l'hydrogène liquide en bouteille. Ils ne rejettent que de l'eau, H2O.

Cependant une question majeure reste posée : comment produire de l'hydrogène sans faire appel à l'électricité, qui résulte elle-même pour l'essentiel de centrales thermiques, utilisant du charbon ou du pétrole, dits carburants fossiles ?

Rappelons que  l'hydrogène est le plus souvent fabriqué à partir de l'électricité, par l'électrolyse de l'eau. Celle-ci consiste, à l'aide d'un courant électrique, à décomposer l'eau (H2O), en dioxygène (O2), d'un côté, et en dihydrogène (H2) de l'autre. Si l'électricité est produite dans des centrales thermiques, l'intérêt de l'hydrogène pour lutter contre la production de gaz à effets de serre disparaît.. Notons que la France est encore la seule, avec ses centrales nucléaires, à produire l'essentiel de son électricité sans utiliser de carburants fossiles.

L'hydrogène sert à de nombreux usages. Lire à cet égard Futura Sciences . L'hydrogène produit par de l'électricité provenant de centrales thermiques est désormais qualifié par les écologistes d'hydrogène gris. Certaines start-up cherchent désormais à obtenir de l'hydrogène vert résultant d'électricité elle-même produite de façon verte par des générateurs verts, principalement des éoliennes.

C'est le cas de la société Lhyfe, entreprise vendéenne. Elle annonce aujourd'hui sa première solution de production d'hydrogène vert dit clef-en-main, modulaire et évolutive. Créée en 2017 à Nantes par Matthieu Guesné qui en est le président, Lhyfe (15 salariés) conçoit, développe et opère ses sites de production pour répondre aux besoins en hydrogène vert des collectivités, des industries et du monde du transport. Son hydrogène est produit à partir d'énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, hydraulique, biomasse solide etc...). Elle a mis au point un processus industriel permettant une consommation énergétique minimale.

La société vient d'annoncer la mise en place d'un site industriel à Bouin, en Vendée. Le site se verra adjoindre une première station à hydrogène implantée à La Roche-sur-Yon. Elle permettra d'alimenter une ligne d'autobus et des véhicules communaux. Elle sera progressivement accessible au grand public. En cas d'absence de vent, la station cesse évidemment de fonctionner. Mais des solutions de stockage sont à l'étude.

A départ, Lhyfe prévoit de fournir 300 kilos d'hydrogène par jour, un niveau qui lui permettrait d'être rentable. Elle espère atteindre ensuite une production de quelques tonnes. A moyen terme, l'entreprise souhaite s'installer en mer, à proximité des champs d'éoliennes offshore. 

On pourrait espérer qu'en cas de succès, l'Etat et les collectivités publiques lui fourniront de nouvelles ressources budgétaires. Plus généralement, pourquoi ne pas encourager la production d'hydrogène vert au plan national ?

Références

* https://lhyfe.com/

* https://www.latribune.fr/entreprises-finance/transitions-ecologiques/lhyfe-va-produire-de-l-hydrogene-vert-avec-des-eoliennes-837145.html

 

20/03/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire