Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Chelsea Manning vient de tenter de se suicider

Chelsea Manning, ancienne officier de renseignement de l'Armée américaine, avait été emprisonnée le 20 mars 2019 sur ordre d'un juge fédéral américain au centre de détention Alexandria en Virginie, après qu'elle eut refusé de témoigner à la charge de Julian Assange, fondateur de Wikileaks.

Elle avait été aussi condamnée à une amende d'aujourd'hui $250.000 qu'elle était incapable de payer.

Soumise par ses gardiens à des conditions de détention extrêmement brutales, et n'espérant pas pouvoir s'expliquer devant la justice, elle a choisi de se suicider en utilisant un drap pour se pendre. Elle craignait, selon son avocat, de se voir extorquer un témoignage à charge contre Julian Assange.

Précédemment condamnée à 35 ans de prison pour avoir communiqué à Wikileaks des documents du Pentagone relatifs à la guerre en Afghanistan et en Irak, elle avait été libérée sur ordre du président Barack Obama, à la fin de son mandat. Mais elle avait été réincarcérée au départ de celui-ci. Il semble qu'elle été réanimée par ses gardiennes pour être immédiatement réintégrée dans sa cellule.

A une époque où les femmes se cherchent des héroïnes, Chelsea Manning mérite d'être mentionnée en premier.

Référence

https://www.rt.com/usa/482887-manning-suicide-jail-testimony-wikileaks/

Note au 13/03

Un juge ordonne la libération de Chelsea Manning

https://francais.rt.com/international/72349-etats-unis-juge-ordonne-liberation-chelsea-manning

12/03/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire