Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Attaque à Villejuif : l'assaillant a crié «Allah akbar» plusieurs fois.

C'est ce que l'on peut lire dans plusieurs articles de journaux à la date du 4 janvier au soir. Voir par exemple Le Figaro référencé ci-dessous.

Rappelons qu'entre 14h et 14h45 le 3 janvier, un certain Nathan C., 22 ans, a tué un homme et blessé gravement une femme dans le parc des Hautes-Bruyères avant de s'en prendre un peu plus loin à une joggeuse. L'assaillant, tué par la police, avait épargné un premier passant parce qu'il s'était dit musulman et lui avait récité une prière. Il a également tenté de s'attaquer à deux autres victimes qui ont réussi à l'éviter.

La procureure de Créteil a indiqué dans une conférence de presse que le parquet antiterroriste devrait se saisir du dossier très prochainement. Il faut s'étonner dans ces conditions que France-Inter, le matin du 4 janvier, se soit borné à mentionner que l'agresseur souffrait de trouble mentaux sans évoquer sa récente conversion à l'Islam. Il est probable que les rédacteurs du journal d'information se soient vu imposer ce silence au prétexte, constamment répété dans d'autres affaires, qu'il ne faut pas « stigmatiser les musulmans » et « se garder de tout amalgame »;

Il est évident que les quelques millions de musulmans en France, qu'ils soient dotés de la nationaliste française depuis longtemps, ou qu'ils soient fraîchement naturalisés, ne sont pas des terroristes potentiels. Sinon ce serait la guerre civile. Il est bon cependant, pour l'intérêt de tous, à commencer par celui de ces musulmans, de constater que l'islamisme de combat, désireux de détruire les vieilles sociétés européennes qui s'opposent encore par des réflexes salutaires à sa propagation, n'hésitent pas à s'appuyer sur des esprits faibles, de préférence atteints de troubles mentaux, parmi ces musulmans pour mener divers attentats ou actes terroristes spectaculaires. Les candidats ne manqueront pas. Beaucoup ont attribué, sans preuves officielles, l'incendie de Notre Dame, symbole d'une vieille civilisation chrétienne, à cet islamisme de combat.

Mais un tel islamisme a besoin non seulement de mercenaires, mais de beaucoup de ressources économiques, destinées notamment à l'achat d'armements, pour s'établir et se répandre. Il convient dans ces conditions de se demander d'où proviendraient ces ressources. S'agirait-il de riches pays islamiques, telle l'Arabie saoudite ? Mais ceux-ci ont besoin de l'Occident pour y vendre leur pétrole. Ce ne serait évidemment pas non plus la Russie ou la Chine qui approvisionneraient cet islam terroriste, car elles sont elles-mêmes directement menacées par lui.

Chacun n'ignore plus désormais qu'au Moyen Orient les États-Unis, par le biais entre autres de la CIA, ont abondamment financé et aider le terrorisme islamique afin d'utiliser celui-ci pour restaurer leur influence dans cette partie du monde, face notamment à celle de la Russie. Ne feraient-ils pas de même pour affaiblir dans les Etats européens toute velléité indépendance politique et militaire et les obliger à faire appel à eux pour leur survie ?

Référence

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/attaque-a-villejuif-l-assaillant-a-crie-allah-akbar-plusieurs-fois-20200104

 

 

04/01/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire