Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Pourquoi Donald Trump a-t-il fait tuer le général iranien Qassem Soleimani ?

Beaucoup s'interrogent sur l'opportunité de cette mesure. Aujourd'hui, il est difficile de trouver qui dans le monde approuve ce que l'on nomme de plus en plus un assassinat gratuit.

Aux Etats-Unis, le Deep State ou complexe militaro-diplomatico-industriel qui a paru jusqu'ici inspirer à Donald Trump sa politique tant avec la Chine qu'avec le Moyen-Orient, semble considérer la décision de tuer Qassem Soleimani comme à la fois inutile à court terme et dangereuse à long terme. D'une part Soleimani luttait très efficacement contre le terrorisme islamique qui est de plus en plus un danger même pour les Etats-Unis. D'autre part cette décision sera considérée par Téhéran  comme une véritable déclaration de guerre.

Or si l'Iran n'aurait pas militairement les moyens de gagner une guerre totale l'opposant aux forces armées américaines, elle dispose de nombreuses facilités, notamment grâce à ses alliés, de mettre en danger les moyens militaires américains présents dans la région et que Trump vient d'ailleurs de renforcer. De même, l'Iran pourrait contribuer à mettre en difficulté les intérêts économique américains qui veulent rester au Moyen-Orient, par exemple en bloquant le Détroit d'Ormuz. Le Deep State le sait et ne recherche pas des affrontements militaires.

En Israël, même si beaucoup de voix émanant de la droite radicale approuvent la décision de Trump, Benjamin Netanyahu s'est bien gardé de le faire. Il n'ignore pas que l'Iran, alliée par ailleurs au Hezbollah et la Russie, ne représente aucunement un danger pour Israël. Certes à Téhéran certains continuent à affirmer qu'Israël doit disparaître. Mais ni le grand ayatollah Ali Khameini ni le chef de gouvernement Hassan Rohani n'expriment, au moins officiellement, cet objectif.

Il semble bien que ce soit Donald Trump lui-même, à titre personnel, qui ait ordonné l'assassinat de Soleimani. Serait-ce pour assurer sa prochaine réélection ? . On peut en douter car sa majorité électorale est plus préoccupée de ses intérêts économiques que d'aventures militaires. De même une guerre avec l'Iran serait refusée par la population américaine qui ne veut plus courir le risque de pertes parmi les forces armées.

Sans faire à proprement parler de diagnostic psychiatrique, on peut craindre que Donald Trump n'ait cédé dans cette affaire à une impulsion morbide subite. Ceci ne serait pas étonnant de la part d'un personnage aussi imprévisible.

Pour en savoir plus, on pourra lire

https://www.rt.com/op-ed/477397-trump-killing-soleimani-russiagate-fake/?

utm_source=Newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=Email
http://www.virtualjerusalem.com/news.php?Itemid=29517

https://www.vox.com/2020/1/2/21047655/iran-us-strike-general-qassem-soleimani-pentagon-news


Note au 04/01 16h

Une frappe aérienne apparemment d'origine américaine vient de frapper un convoi irakien destiné à participer aux funéraiiiles de Soleimani, faisant des morts et des blessés. Il semblerait que Trump ou le Pentagone sous ses ordres ne renoncent pas à agresser l'Iran. Mais officiellement, Washington nie toute responsabilité dans cette attaque. A suivre. 

Note au 09/01

De Jean-Pierre Arrignon, lire

http://blogjparrignon.net/asc2i/lelimination-du-general-qassem-soleimani-une-decision-irreflechie/

 

04/01/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire