Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Le Jugement universel de Gianluggi Nuzzi

Le journaliste italien Gianluggi Nuzzi publie un nouveau livre consacré aux revenus suspects du Vatican et à la façon dont ils sont gérés

Le Vatican est un Etat située au cœur de Rome.Il est le siège de l'Église catholique romaine et la résidence du pape. Il abrite de nombreuses œuvres d'art et d'architecture qui ne concernent pas seulement le domaine religieux.Il se compose de deux entités juridiques distinctes : le Saint-Siège, entité spirituelle, et l'État de la Cité du Vatican, entité temporelle. Le lien entre elles est le pape, chef du spirituel et du temporel, disposant du pouvoir absolu (exécutif, législatif et judiciaire). Du fait de la puissance qu'a conservé l'Eglise catholique dans le monde, il a toujours fait l'objet de vives critiques concernant notamment la façon dont les cardinaux, qui y exercent l'essentiel du pouvoir, sont recrutés et l'origine des sommes considérables dont il a toujours disposé.

Le journaliste italien Gianluggi Nuzzi est connu pour avoir publié des documents internes au Vatican concernant le caractère suspecte de beaucoup de ses ressources financières, ainsi que la corruption généralisée qui y règne. L'Eglise, malgré ses efforts, n'a jamais pu prouver la fausseté de ces allégations. Aujourd'hui Gianluggi Nuzzi récidive en publiant un nouvel ouvrage intitulé Jugement Universel. 

Dans celui-ci, il révèle que le Vatican serait budgétairement en difficulté, concernant non seulement une baisse sensible des donations, mais la gestion suspecte de celles-ci. Les donations seraient passées de 112 millions de dollars en 2006 à 57 millions en 2018. Mais ce qui est plus grave est que ces sommes seraient en grande partie gérée par la banque d'investissement Crédit Suisse qui les consacrerait à des investissements à risques supposés rapporter rapidement des bénéfices et qui se révéleraient dangereusement spéculatifs.

Parmi divers exemples, le livre mentionne des bureaux luxueux se trouvant à Londres dans un quartier notoirement occupé par des lieux de loisirs principalement dédiés aux homosexuels. Les revenus en étaient en principe destinés aux finances du Vatican . Ce fut le spéculateur italien Raffaele Mincione qui avait été chargé de cette réalisation par le Vatican pour une somme de 128 millions de livres sterling. Mais avec le Brexit, les perspectives de revenus attendus de ce projet se sont effondrées et le Vatican s'est retrouvé avec une dette de 100 millions de livres à rembourser.

Plus grave, ceux qui au Vatican s'étaient efforcés de lutter contre ces opérations ont été l'objet d'accusations suspectes. Ce fut le cas entre autre du trésorier du Vatican le cardinal George Pell qui demandait un audit de la banque du Vatican et qui fut accusé sans preuves de pratiques homosexuelles avec des enfants de chœur s'étant déroulées des dizaines d'années auparavant. Il a du retourner en Australie d'où il provenait à la demande expresse du pape François afin d'étouffer l'affaire.

Le livre donne aussi des exemples inquiétants concernant la façon dont les cardinaux du Vatican continuent à refuser tous rapprochements entre Catholiques, Protestants et Hébraïques. Ils persistent également à condamner les mariages homosexuels et les avortements, aujourd'hui admis dans la plupart des Etats. Par ailleurs l'auteur à juste titre s'étonne du fait que le pape demande aujourd'hui à tous les gouvernements occidentaux d'accueillir des dizaines de milliers de réfugiés provenant du Moyen Orient pas un seul d'entre eux n'a été invité, ne fut-ce que temporairement, à séjourner au Vatican.

Nous nous bornerons ici à rappeler que si l'Islam conquiert aujourd'hui sans cesse de nouveaux adeptes, y compris dans des pays traditionnellement catholiques, ce ne sera pas l'exemple désastreux de l'Eglise de Rome qui permettra de combattre son influence.

 

 

29/12/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire