Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

L'Europe se dote-t-elle des moyens de ses ambitions spatiales ?

Le budget de L'Agence Spatiale Européenne (ESA) d'être fixé à 14,4 milliards d'euros par les ministres représentants les 22 pays membres de l'organisation, lors d'une réunion dite Space 19+.

 Ce budget est  en forte hausse comparé aux 10 milliards votés lors de la précédente réunion en 2016. Il est destiné à financer les nouveaux programmes spatiaux de l'Organisation sur une durée de trois à cinq ans. C'est l'Allemagne qui a contribué le plus avec 3,3 milliards d'euros, devant la France avec 2,7 milliards.

Selon Jan Worner, directeur général de l'ESA: "L'argent est affecté à 4 catégories, 4 piliers : l'exploration spatiale, la sécurité spatiale, des applications dans les domaines de l'observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications, et enfin, tout ce qui concerne la technologie et les transports spatiaux. Il s'agit donc d'un programme à part entière qui inclut non seulement la recherche de débris spatiaux, mais aussi l'élimination de ces derniers, l'exploration de la Lune et de Mars, l'observation de la Terre, la recherche de trous noirs et d'ondes gravitationnelles"

Les optimistes estimeront qu'avec ce budget et ce programme, les Européens veulent rester très présents dans le domaine du spatial. C'est certain, mais le secteur restera dominé par les Etats-Unis, qui viennent de réaffirmer leur volonté de « spatial dominance », aujourd'hui suivi de près par la Chine. Celle-ci n'a pas publié de chiffres, mais il est évident qu'elle ne veut plus laisser le monopole de l'espace aux Etats-Unis et aux Européens. C'est ainsi qu'une station spatiale chinoise vient d'être mise en place. La Chine prévoit aussi une station permanente sur la face cachée de la Lune, qui devrait faire le pendant au projet américain.

Peut-on penser dans ces conditions que les ambitions de l'Europe la mettent au niveau des programmes spatiaux américains et chinois. Nous ne le pensons pas. Nous reviendrons sur ce point dans un prochain article

Références

http://www.esa.int/About_Us/Corporate_news/ESA_ministers_commit_to_biggest_ever_budget

http://www.esa.int/Newsroom/Press_Releases/ESA_ministers_commit_to_biggest_ever_budget

Sur les programmes de l'ESA, voir notamment

Programme scientifique de l'ESA

Interféromètre spatial LISA

Mission d'exploration d'un trou noir Athena

Voir aussi notre précédent article du 27/11/2019 Les Européens n'ont pas encore compris le rôle vital de l'espace

 

29/11/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire