Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

L'ONU prévoit un réchauffement climatique à des niveaux mettant en danger la survie de l'humanité

L'ONU, dans le cadre de l'United Nations Environment Programme, vient de publier son dixième rapport sur l'élévation mondiale des températures et la production des gaz à effets de serre. Ce rapport constate que les résolutions prises lors de l'Accord de Paris de 2015 visant à limiter l'augmentation des température à 1,5 degrés, voire au maximum 2 degrés, ne seront pas tenues.

Selon le document, la température moyenne s'élèvera de 3,2 degrés. Ceci paraîtra insignifiant, mais la différence pourrait signifier que la vie des humains sur la Terre, telle qu'elle est conçue dans les conditions actuelles, deviendra impossible. De même, la survie de nombreuses espèces animales et végétales sera mise en danger.

La principale cause de cette catastrophe sera l'augmentation continue de l'utilisation des combustibles fossiles, charbon, pétrole, gaz. Il faudrait que partout soit utilisés les énergies renouvelables. Mais d'une part la production de celle-ci représentera un coût considérable, d'autre part leur généralisation obligerait à une modification complète des modes de vie et des activités économiques.

La rapport ne le dit pas clairement, mais il paraît évident que ces véritables révolutions seront de fait refusées. Elles obligeraient à des actions dépassant les frontières nationales et conduites par des politiques coordonnées au plan mondial. De plus, elles signifieraient l'abandon de la recherche généralisée du profit à court terme. Aucun Etat ne l'acceptera, notamment parce que leurs gouvernements et leurs représentations politiques sont financés non par les citoyens mais par des entreprises ne se donnant aucun objectif d'intérêt général au plan mondial.

On peut craindre que ce nouveau rapport soit, comme d'autres analogues, oublié sitôt que publié.

ONU  https://www.unenvironment.org/resources/emissions-gap-report-2019

Voir aussi dans Nature 

Climate tipping points — too risky to bet against. The growing threat of abrupt and irreversible climate changes must compel political and economic action on emissions.

 https://www.nature.com/articles/d41586-019-03595-0

28/11/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire