Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

No Deal Brexit, une catastrophe naturelle ?

Selon un article référencé ci-dessous du Guardian, l'Union Européenne (UE) considérerait que la sortie de la Grande Bretagne de l'UE sans accord préalable (no Deal Brexit) serait une catastrophe pour un certain nombre d'Etats européens.

Elle envisagerait de compenser les préjudices subis en utilisant les fonds de secours d'urgence dits aussi de solidarité prévus en 2002 par l'UE en cas de catastrophes naturelles telles que inondations, incendies majeurs et tremblements de terre. 500 millions d'euros pourraient à cette fin être distribués chaque année. Elles feraient mieux porter de réserver ces fonds pour faire face aux catastrophes résultant notamment du réchauffement climatique.

Certes d'ores et déjà, selon un document confidentiel que s'est procuré le Sunday Times, le gouvernement britannique envisagerait une situation préoccupante pour le pays s'il quittait l'UE sans accord. Ceci se traduirait par des pénuries, des trafics perturbés, des tensions sociales... Non seulement l'Irlande serait la première à en souffrir, mais un certain nombre de pays tirant profit du commerce avec les entreprises britanniques, notamment la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, le Danemark et l'Espagne.

Il est légitime cependant de se demander si ce scénario catastrophe ne serait pas en partie inventé par les autorités de Bruxelles. Il s'agirait de décourager d'autres pays européens de suivre l'exemple britannique envisagé actuellement par le Premier ministre Boris Johnson, c'est-à-dire un Brexit dur faute d'accord avec Bruxelles. Certes le 3 septembre, celui-ci vient de perdre sa majorité à la Chambre des Communes par la défection d'un certain nombre de membres du parti Conservateur refusant cette perspective. Ls perspectives politiques ne s'éclaircissent pas pour le moment. Mais B.J. ne renoncera certainement pas à sortir de l'UE, quitte à négocier durement avec celle-ci.

Dans ce cas, il ne serait pas impossible qu'un certain nombre d'Etats-membres de l'UE exigent à leur tour d'en sortir pour redevenir autonomes. Dans ces pays, de plus en plus d'intérêts économiques et politiques se rendent compte que l'UE avait été conçue initialement par Washington. Il s'agissait d'empêcher ces pays d'investir librement en concurrençant avec succès des entreprises américaines de moins en moins compétitives. Il s'agissait évidemment aussi de leur interdire tous rapprochement avec la Russie.

Or aujourd'hui, dans ces pays, la possibilité d'un développement économique et plus encore scientifique propre est entravée par les règles et institutions de Bruxelles. De plus la Russie ne fait plus peur, mais est considérée comme offrant des perspectives considérables, en alliance avec la Chine, pour relancer les économies européennes actuellement en panne.

Il est clair que les institutions européennes actuelles, activées discrètement par les Etats-Unis, veulent empêcher une épidémie de sorties dures de l'Union sur le modèle du Brexit britannique. D'où leur idée de faire peur aux opinions en annonçant que les fonds de secours d'urgence européens seraient disponibles pour compenser les préjudices de toutes sortes résultant pour eux d'une sortie de l'UE.

Mais les intérêts européens avertis se rendent de plus en plus compte qu'une sortie de l'UE ne les empêcherait pas de négocier entre eux domaine par domaine entre eux pour mettre en place des accords de configuration variable. Le cas le plus évident est celui du spatial. Si les Européens avaient attendu un accord de Bruxelles pour  trouver des solutions permettant de développer le spatial européen, rien ne se serait passé. La domination spatiale américaine aurait pu se renforcer encore.

Référence

https://www.theguardian.com/politics/2019/sep/02/eu-could-declare-no-deal-brexit-as-major-natural-disaster


 

04/09/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire