Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Eventuel réchauffement climatique d'ici la fin du siècle

Les scientifiques du GIEC prévoient qu'un réchauffement climatique déjà en cours s'aggravera jusqu'à devenir catastrophique d'ici la fin du siècle, si rien n'est fait pour diminuer la production de C02, gaz considéré comme une principale cause de ce réchauffement.

Cette augmentation de la teneur en C02 de l'atmosphère résulte essentiellement de l'augmentation des activités industrielles et agricoles liées à ce que l'on nomme le progrès sociétal.

Sur le GIEC, voir wikipedia

Depuis longtemps, d'autres climatologues, dits climato-sceptiques, avaient annoncé que ce réchauffement résultait d'une évolution à long terme du climat terrestre. Il pourrait d'ailleurs être suivi d'une période de refroidissement, analogue à celui enregistré aux époques glaciaires. Autrement dit, il n'y aurait aucune raison de limiter l'augmentation des activités humaines productrices de C02.

Comme l'on pouvait s'y attendre les scientifiques du GIEC avaient prévenu que selon eux les travaux de ces climatologues optimistes étaient financés par les industries industrielles et par les producteurs de combustibles fossiles. Il ne fallait donc pas en tenir compte. Leurs arguments avaient été très généralement trouvés convaincants.

Aujourd'hui cependant des scientifiques chinois appartenant à l'Institute of Geology and Geophysics de la Chinese Academy of Sciences apportent de nouveaux arguments permettant de justifier les climato-sceptiques On trouvera ci-dessous les références de deux articles récents à ce sujet. Ils ont prévenu que le nord de la Chine pourrait être touché d'ici l'an 3.000 par un refroidissement ayant de graves conséquences en termes notamment économiques. Ce serait ce refroidissement qu'il faudrait se préparer dès aujourd'hui à combattre.

Selon eux, ce sont les interactions entre le soleil, l'atmosphère et les océans qui sont responsables des évolutions climatiques. Ils justifient leur hypothèse par l'étude de sédiments prélevés sur le Greater Khingan Mountain Range en Mongolie intérieure. Leur étude a selon eux permis d'illustrer l'évolution du climat depauis au moins 10.000 ans. Elle fait apparaître des périodes de réchauffement et de refroidissement se succédant régulièrement.

Nous n'avons évidemment pas ici la possibilité d'évaluer le bien-fondé de leurs hypothèses. D'autant plus que l'on fera valoir que la Chine ne souhaite pas pour le moment réduire sa consommation en pétrole et en gaz. Disons seulement que la question méritera d'être approfondie sans a-priori politiques ou économiques.

Références 

https://www.scmp.com/news/china/science/article/3022136/china-scientists-warn-global-cooling-trick-natures-sleeve

https://www.asiatimes.com/2019/08/article/chinese-scientists-say-region-to-get-cooler/

12/08/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire