Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La Russie veut se doter de son propre avion de transport de passagers supersonique

Les Européens sont les seuls à ce jour à l'avoir fait, avec le Concorde

Le Concorde volait à Mach 2.02. A suite d'un crash dont les causes n'ont pas encore éclaircies, survenu en juillet 2000, son exploitation a été interrompue par les deux compagnies Air France et British Airways. Par ailleurs le coût d'exploitation d'un tel avion dépassait largement les bénéfices en résultant. En particulier il exigeait des pistes adaptées, loin d'être disponibles dans tous les aéroports. 

Ceci n'empêche pas la Russie de prévoir aujourd'hui la fabrication d'un nouvel avion de transport de passagers supersonique. La firme Tupolev, connue dans le monde entier pour la réalisation du bombardier supersonique dit White Swan envisage de réaliser cet avion. Il devrait voler à Mach 1.5, peser en charge 70 tonnes et emmener jusqu'à 30 passagers. Elle espère qu'un premier modèle de cet avion pourrait réaliser un vol d'essai en 2027.

Un modèle de l'appareil effectue des essais dans le couloir à vent supersonique du Russian Khristianovich Institute of Theoretical and Applied Mechanics. Il est doté de caractéristiques aérodynamiques présentées comme optimales dans toutes les configurations de vol. Ces essais devraient en particulier permettre de réduire l'onde de choc lors du vol supersonique.

Le coût du programme est évalué à 2 milliards de dollars, ce qui est sans doute très optimiste. Vladimir Poutine a cependant récemment déclaré que l'économie russe pourrait supporter un tel coût, d'autant plus selon lui les voyages en supersonique s'imposeraient dans les prochaines années et que la Russie devrait y prendre sa part. Selon Oleg Ivanov, porte-parole de A-Groop Aero, qui est un opérateur russe appartenant à la catégorie des Fixed Bases Operators, autorisés à utiliser les aéroports dans le monde. Selon lui, le principal problème à résoudre sera celui des moteurs capables de propulser un tel avion à des coûts abordables.

Oleg Ivanov a évoqué d'autres projets d'avions supersoniques, notamment aux Etats-Unis le Aerion AS2 . A-Group Aero pour sa part aurait le projet d'autres avions capables de voler à Mach 2.2. projets dans lesquels pourraient participer l'opérateur chinois Ctrip.

08/08/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire