Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La domination de la Chine dans le domaine du lithium

Les véhicules à propulsion électrique sont aujourd'hui jugés indispensables pour lutter, notamment, contre la production de CO2 résultant de l'utilisation des moteurs à explosion dits thermiques, utilisant du pétrole.

Mais certains analystes ont fait valoir que généraliser les voitures électriques donnerait un avantage compétitif à la Chine, qui seule dispose de l'essentiel des gisements de minerais de lithium indispensables pour la fabrication des batteries d'accumulateurs indispensables à ces véhicules. Le lithium n'est pas seulement utilisé dans l'industrie automobile mais dans pratiquement tous les équipements portables.

Jusqu'à présent le coût nécessaire à l'extraction et à la transformation du minerai de lithium avait freiné son utilisation. Mais selon des journaux économiques chinois, dont le Beijing Economic Daily et le South China Morning Post, de nouvelles technologies permettant l'extraction et la purification du lithium viennent d'être mises au point par les industriels chinois. Le coût du lithium pourrait tomber à 2.188 dollars la tonne. Selon Metalary.com, il était en 2018 de 18.000 dollars. Ce coût freinait considérablement son utilisation.

L'Académie des Sciences de Chine avait lancé il y a déjà 15 ans un concours entre entreprises pour mettre au point des techniques plus efficaces. Le résultat en est aujourd'hui une méthode utilisant des procédés électroniques complexes pour filtrer le minerai à grande échelle. Elle commence à être utilisée par l'entreprise publique Qinghai Lithium Industries.

Si la Chine s'est imposée de cette façon dans le domaine de l'industrie utilisant du lithium, c'est parce qu'elle dispose de réserves considérables de minerai, encore mal évaluées, sous des lacs d'eau salée situés sur le « toit du monde », le plateau tibétain de Qinghai. Mais la fragilité des écosystèmes dans cette zone avait nécessité de longs délais pour mettre au point des techniques d'extraction et de transport aussi inoffensives que possible.

Aujourd'hui, ceci fait, les industries chinoises investissent des milliards de dollars pour participer à l'exploitation de mines dans d'autres pays également riches en lithium, notamment l'Australie et l'Argentine.

Les analystes pensent que cet avantage décisif dans la production de batteries pour véhicules électriques permettra bientôt à des fabricants chinois de véhicules électriques ou hybrides tels que BYD, Geely et Guangzhou Automobile de s'imposer sur le marché mondial. Ceci obligera les industriels américains et européens, à défaut d'autres solutions, de recycler à grande échelle les batteries usagées. La protection de l'environnement en profitera, car ces batteries constituent des déchets industriels extrêmement toxiques.

15/05/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire