Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Nouvelle stratégie de guerre contre la Russie

Selon des experts militaires russes, cité par le quotidien  Nezavissimaïa gazeta, (ref. ci-dessous) le Pentagone élaborerait une nouvelle stratégie de guerre contre la Russie et la Chine.

Lors d'une conférence de l'Atlantic Council début février, l'amiral John Richardson, chef des opérations navales des USA, a accusé la Russie et la Chine d'avoir l'intention d'utiliser leurs flottes afin de s'emparer de territoires terrestres et maritimes d'autres pays qui seraient utilisés comme bases avancées en cas d'une guerre déclenchée par les Etats-Unis contre la Russie. Deux semaines plus tard, le général Goldfein a officiellement déclaré que d'ici un an son département élaborerait avec l'armée de terre, l'infanterie de marine et la marine des États-Unis un concept d'opération contre Moscou et Pékin, c'est-à-dire la nouvelle stratégie d'une future guerre éventuelle.

Le nouveau plan stratégique du Pentagone reposerait sur la perspective d'une pénétration conjointe surprise d'unités américaines sur le territoire russe au sol, par les airs, en mer et sous-marine, afin de rendre difficile une riposte russe immédiate. Cette pénétration éviterait la confrontation directe de l'armée américaine avec les forces armées russes, qui disposent comme le sait le Pentagone d'une supériorité indiscutable dans la perspective d'une guerre frontale sur le territoire russe. La même stratégie pourrait être utilisée contre la Chine . Elle reposerait en particulier sur l'usage d'escadrilles de chasseurs F-35 qui préciseraient les objectifs et coordonneraient les actions des diverses unités américaines engagées.

Selon le général Goldfein, des forces spéciales américaines agiront au sol tandis que des sous-marins se tiendront à proximité des côtes. Il s'agira selon lui d'une guerre de réseau en temps réel où non seulement les avions ou les sous-marins, mais également les forces terrestres devront être furtives. Il a indiqué que les offensives américaines seraient appuyées de l'intérieur par l'intervention d'organisations russes hostiles au gouvernement, qui pourraient jouer le rôle, selon l'expression utilisée, de « chevaux de Troie ».

On notera que cette nouvelle stratégie américaine devrait exclure en première frappe l'emploi d'armes nucléaires même tactiques qui mènerait rapidement à une guerre mondiale. Elle suppose que la Russie fera de même.

On ne voit pas concrètement si le Pentagone envisagera concrètement de rassembler les moyens permettant la mise en place de cette nouvelle stratégie. On notera par contre que le général Golfein a préciser  que la création de nouveaux moyens, formes et méthodes de pénétration des troupes américaines sur le territoire de la Russie et de la Chine demanderait 135 milliards de dollars, autant de milliards qui accroîtraient un budget militaire s'élevant déjà à environ 800 milliards.

Il sera intéressant aussi de noter l'accueil que fera Donald Trump à ces nouvelles propositions stratégiques. Il s'est dit décidé à augmenter le budget militaire américain, mais le fera-t-il dans ces proportions ?

Référence
http://www.ng.ru/armies/2019-03-11/8_7527_strategy.html

 


 


 


 

13/03/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire