Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Des drones lourds russes.

Selon un article de rt.com, la Russie est en phase de test d'un drone d'attaque lourd nommé Okhotnik ('Hunter'). Il doit entrer en service cette année. Dans ce domaine, la Russie avait pris du retard sur le Pentagone, qui utilise systématiquement de tels drones, tels que le drone MK-1 Prédator, pour des missions de reconnaissance et d'attaque.

D'ores et déjà plus de 70 drones de petite taille sont utilisés par les Russes en Syrie pour identifier des cibles ennemis. Mais il ne s'agit pas de drones d'attaque. Ce ne sera pas le cas de l' Okhotnik. Il pourra être lancé en équipe avec le nouveau chasseur russe discret de 5e génération Su-57. Le drone pourra rester si nécessaire controlé par l'équipage de ce dernier.

Il pourra emporter une charge utile de 25 tonnes et pourra disposer d'une autonomie de 5.000 km. Il est du format aile volante. Il vise le niveau des prototypes américains Boeing's X-45 et Northrop Grumman's X-47B.

La guerre des drones s'accompagnera d'une guerre des logiciels de contrôle, destinée à détourner les attaques et même prendre le pilotage des drones ennemis. Mais dans ce domaine, comme on peut le penser, les informations resteront confidentielles.

Référence
https://www.rt.com/russia/451613-russian-military-drone-hunter/?mc_cid=69cbbef429&mc_eid=c88862f7f8

16/02/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire