Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Huawai est-il irrattrapable ?

Dans un article du 31/12/2018 1) nous indiquions que l'Europe, et la France en particulier, quand elles décideront de s'équiper en 5G 2), n'auront que deux choix, faute d'avoir développé des solutions européennes : le géant chinois Huawai et des opérateurs américains que Washington s'efforce en hâte de positionner dans ce domaine stratégique.

Aujourd'hui, il apparaît, si l'on en croit des experts indépendants 3) que les Etats-Unis, malgré d'importants efforts, ne soient pas capables de concurrencer efficacement Huawai . Les produits de celui-ci fonctionnent parfaitement et sont bien moins coûteux que les leurs. Ceci veut dire, en ce qui concerne plus particulièrement les Européens, qu'ils n'auront d'autres choix que Huawai en ce qui concernera leurs futurs réseaux et produits 5G, notamment ceux dits « objets intelligents ».

Il peut paraître étonnant que les Etats-Unis, dominant avec leurs GAFAS le domaine de l'internet occidental, ne soient pas en état de l'emporter sur Huawai. Cela tient au fait que dans ce domaine des technologies rapidement évolutives, celui qui a pris la tête de la course et entend continuer à la garder, dispose d'une avance définitive. C'est évidemment le cas de Huawai. Celui-ci représente pour la Chine, qui ne pourrait pas se doter de matériels militaires analogues à ceux équipant l'armée américaine, une arme essentielle dans le domaine des confrontations civiles. Or en ce domaine, les stratèges américains découvrent actuellement avec stupéfaction 3) que les produits chinois, grâce notamment à Huawai, fonctionnent mieux que leurs concurrents américains et sont infiniment moins chers.

Dores et déjà, les réseaux Huawai en matière de télécommunications rurales équipent plusieurs compagnies de télécommunications américaines offrant des services dans les régions des Etats-Unis les plus pauvres et les plus éloignées des centres urbains. C'est notamment le cas dans le secteur en plein développement des lignes terrestres pour la téléphonie mobile et la gestion des données à grande vitesse.

Les stratèges américains ont bien vu le danger en ce qui concernera la prochaine mise en place sur l'ensemble du territoire américain, et notamment dans les grandes villes, de réseaux sans fil 5G. Ceux-ci seront obligatoirement, faute de concurrence, fournis par Huawai. La vitesse de connexion en sera accrue de 10 à 100 fois. Tous les mobiles, véhicules sans conducteurs ou objets à usage domestique, seront pourvus d'antennes leur permettant de communiquer entre eux en temps presque réel. Des chaînes de connexion entre industriels, vendeurs et consommateurs finaux excluant tout intermédiaire humain, seront mises sur les marchés. Aussi ces mêmes stratèges dénoncent de plus en plus, de ce fait, la capacité de pénétration des réseaux américains par des intérêts économiques et politiques chinois. Mais que faire, sauf à décréter un état de guerre interdisant l'entrée des produits chinois, et notamment de Huawai, sur l'ensemble du territoire américain ?

Aujourd'hui, au delà de la 5G, Huawai est en train de prendre la première place dans le domaine en plein développement des réseaux équipés de caméras de surveillance et de logiciels permettant la reconnaissance visuelle, notamment des visages. Il semblerait que dans les principales villes chinoises mais aussi dans un nombre croissant de villes dans le monde, Huawai mette en place des technologies qu'il a qualifié de « safe city » ou « villes sécurisés ». La encore son offre, vu son avance technique et ses prix compétitifs, emportera les marchés – sauf si les gouvernements en interdisaient l'importation pour des raisons stratégiques, notamment dans la préparation d'une guerre éventuelle avec la Chine.

Ceci semble en fait devoir être le cas aujourd'hui, si l'on en croit le rapport dit National Security Strategy approuvé par Donald Trump en décembre 2017L La Chine y est désignée, conjointement avec la Russie, comme constituant une menace institutionnelle pour les Etats-Unis. Ceux-ci arrêtent au motif d'espionnage des cadres supérieurs de Huawai travaillant aux Etats-Unis ou au Canada (notablement la directice générale adjointe Meng Wanzhou. Les gouvernement alliés sont vivement incités à ne pas autoriser la pénétration de produits et services Huawai sur leur territoire. L'opérateur français Orange se voit quasiment obligé de s'équiper en solutions américaines. Mais si celles-ci s'avéraient, comme l'indique notre introduction, définitivement non compétitives, on peut douter qu'il accepte longtemps d'obéir.

Note

D'ores et déjà, le géant chinois de la vente en magazin  JD.Com (https://www.jd.com/) utilise les techniques de Huawai pour fidéliser sa clientèle. Ses 300 millions de clients actifs, issus de la classe moyenne chinoise, sont pris en charge, dès leur entrée en magasin (pour la vente sur place) par des logiciels de reconnaissance faciale et ils se voient proposer, via leur smartphone, un parcours individualisé de manière à choisir et à régler directement leur panier d'achats, et ce sans intervention humaine 

Références

  1. L'Europe a-t-elle déjà perdu la guerre de la 5G ?
     

  2.  5G. Voir Wikipédia
     

  3.  Voir Bloomberg 24 janvier 2019  Another Reason U.S. Fears Huawei: Its Gear Works and It's Cheap

Note au 29/01

Concernant la guerre américaine contre Huawai et les risques d'espionnage, voir Challenges. La riposte française n'apparait guère convaincante

Note au 31/01

Sur la 5G en France, voir Challenges

28/01/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire