Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Il y a de tout chez les Gilets Jaunes. Et c'est tant mieux

Ceux qui ont toujours su se réserver l'expression politique, qu'ils appartiennent à ce qu'il faut bien appeler la droite ou la gauche institutionnelle, font mine de s'indigner de constater que dans cette foule inorganisée que sont les Gilets, s'expriment des voix tenant des propos difficilement acceptables au regard des normes morales dominantes - normes que partage faut-il le dire le signataire de cet article.

Il n'est pas en effet possible d'accepter des déclarations accusant les « juifs » ou les partisans du mariage pour tous (LGBT) de tous les maux frappant la société française. Plus généralement, si l'on interroge dans des reportages orientés pour déconsidérer les Gilets des femmes ou des hommes peu habitués à s'exprimer devant une caméra de télévision, il sera facile de mettre en exergue des propos contradictoires ou peu cohérents. De là il sera également facile de condamner l'ensemble du mouvement et demander un retour rapide à l'expression politique dominante.

De même, il sera facile de montrer que les Gilets, dans leur ensemble, n'ont aucun programme politique moderne  susceptible de remplacer ceux des partis au pouvoir en France, qu'ils soient de gauche ou de droite, depuis plus d'un demi-siècle. Comment le pourraient-ils alors que pour les spécialistes de la science politique, même favorables au mouvement des Gilets, il paraît très difficile d'imaginer l'ordre économique et social susceptible de remplacer des années de soumission aux consignes des entreprises financières internationales et de leurs émissaires politiques. Cette étroite minorité a depuis longtemps pris le pouvoir dans ce que l'on nomme par un abus de langage les démocraties occidentales et est tout à fait capable de montrer qu'il n'existe aucun ordre économique et social susceptible de lui être opposé, ceci d'autant plus que toutes les recherches en ce sens ont été systématiquement réprimées ou privés de moyens d'expression.

Il est difficile de dire si le mouvements des Gilets Jaunes passera l'hiver ou si au contraire il débouchera sur une société plus harmonieuse que l'actuelle. Il faut par contre se persuader qu'aucun ordre nouveau ne peut émerger s'il ne succède pas à une phase de désordre. C'est une réalité depuis longtemps constatée dans la nature quand une espèce dominante devenue inapte se voit remplacer par des espèces nouvelles mieux adaptées, Ce sera peut-être une évolution de cette nature qui se produira dans la France contemporaine.

09/01/2019
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire