Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Huawei, la 5 G et l'espionnage chinois.

Faut-il s'étonner de cet espionnage quand les industriels des télécommunications occidentaux semblent à ce jour s'être désintéressés des perspectives de la 5G

Le ministre de la défense britannique Gavin Williamson vient, selon The Times, d'exprimer de « graves inquiétudes » du fait que le géant chinois Huawei, le seul encore capable de mettre en place des réseaux 5 G, serait chargé du réseau de mobiles 5 G en Grande Bretagne.

Williamson a relayé des mises en garde  de Alex Younger, chef du toujours bien informé service d'espionnage et de contre-espionnage anglais le M16, relativement à l'implication de Huawei. Celui-ci pourrait en effet être chargé du premier réseau 5G britannique prévu dans les West Midlands.

Précédemment les Etats-Unis avaient fait arrêter au Canada Meng Whanzou, directrice financière de Huawai, au prétexte de viol de l'embargo contre l'Iran mais en fait pour présomption d'espionnage. L'affaire avait eu un grand écho.

Rappelons que les réseaux 5G grâce à leur vitesse de transmission encore inégalée seront indispensables pour de nouvelles applications telles que les véhicules sans conducteur ou les nouveaux objets domestiques connectés.

Il est difficilement compréhensible que les États-Unis, qui se disent encore leaders dans le monde du tout numérique, n'aient pas fait développer en propre des technologies 5 G. La même chose pourrait être dites à propos des opérateurs européens. Certains disent que les géants de l'internet américains n'y tiennent pas, de peur de perdre des utilisateurs qui à défaut dépendront d'eux pour les futurs services en 5 G.

NB. Sur le retard des opérateurs européns face à Huawei et sur les enjeux stratégiques considérables impliqués, voir 
http://theduran.com/huawei-and-europes-5g-conundrum/?mc_cid=55d0d5f2e3&mc_eid=c88862f7f8
https://nationalinterest.org/feature/huawei-and-europe%E2%80%99s-5g-conundrum-39972?page=0%2C1


 


 


 

28/12/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire