Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Emmanuel Macron signera à Marrakech le Pacte pour les migrations

Le Pacte se présente comme devant promouvoir « des migrations sûres, ordonnées et régulières» . La signature se fera à Marrakech, les 10-11 décembre 2018. Le Pacte, proposé par l'ONU et plus particulièrement par Louise Arbour, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les migrations, ne devrait pas à ce jour entraîner d'obligations pour les Etats signataires.

Cependant le Pacte donnera un signal que les dizaines, et bientôt les centaines de millions de candidats à l'immigration dans le monde ne manqueront pas de saisir.

Il est inéluctable, comme nous l'écrivons souvent, que le dérèglement climatiques, la disparition des ressources naturelles et une natalité incontrôlable en Afrique, dont la population atteindra inéluctablement à la fin du siècle les 3,5 à 4 milliards d'individus, provoqueront des migrations en masse vers les pays ayant conservé une certaine prospérité, l'Europe et la France en premier lieu.

Ces migrations ne devraient pas provenir de la Chine, qui s'efforce de contrôler sa natalité et de s'auto-développer. On peut penser que l'Inde fera de même. Mais les pays arabes du Moyen-Orient et surtout l'Afrique fourniront l'essentiel des effectifs de migrants. Or il s'agit de cultures profondément soumises à la tyrannie d'une religion comme l'Islam ou à des traditions héritées du Moyen-Age, celles qui en particulier aliènent dans tous les domaines les femmes aux hommes.

Faut-il qu'en signant ce Pacte, ceux des pays européens qui le feront acceptent volontairement d'accélérer des phénomènes qui entraîneront inévitablement le disparition de la civilisation européenne. La prudence voudrait au contraire, comme déjà la Hongrie et commencera à le faire l'Italie, d'envisager la façon de se protéger, quitte à fermer les frontières et refuser y compris militairement les migrations incontrôlées.

Les grandes recommandations du Pacte

Le Pacte indique que les États signataires « reconnaissent qu'à l'heure de la mondialisation, les migrations sont facteurs de prospérité, d'innovation et de développement durable »  Or on ne voit pas comment des millions d'individus ne cherchant même pas à développer l'Afrique alors que c'est potentiellement le plus riche continent de la planète, et arrivant sans qualifications ni métiers, pourront enrichir ces Etats. Rappelons que ce sera la Chine qui développera l'Afrique. 

Dans un premier temps, ils contribueront à ruiner définitivement les services de santé et les budgets sociaux dans ces Etats. Ceux-ci en effet ne pourront pas leur en refuser les prestations. L'article 5 du Pacte stipule que les États ont l'obligation d'organiser le regroupement familial et de fournir aux migrants « les mêmes droits à la sécurité sociale et aux services sociaux » qu'aux Européens d'origine.

Le fait même de s'inquiéter des migrations , de souligner les risques qu'elles comportent pour la civilisation européenne, sera condamné. Le Pacte indique qu'il conviendra de faire « la promotion des cultures, des traditions et coutumes des populations de migrants » et d'aider à « l'acceptation de la diversité ». Le voile intégral, l'excision, la polygamie et les mariages forcés deviendront-ils de droit.

De plus, les États signataires devront lutter contre les « récits trompeurs générant une perception négative des migrants » et ils devront « priver de subventions ou d'aides matérielles tous les médias qui promeuvent des formes de discrimination à l'égard des migrants ».

Autant dire que cet article devrait priver de subventions son signataire, ses lecteurs ou le site éditorial qui le publie. Dieu merci, l'idée ne nous était pas encore venue d'en solliciter.

Voir 
https://refugeesmigrants.un.org/fr/pacte-mondial-pour-les-migrations

https://refugeesmigrants.un.org/fr/conf%C3%A9rence-intergouvernementale-2018

01/12/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire