Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Gilets jaunes. Jusqu'à quand pourra durer ce séisme anti-élites ?

Le mouvement des Gilets Jaunes, ce 30 novembre, dure encore et sans doute même se renforce-t-il. Il continue à contester, d'une façon encore non-organisée, c'est-à-dire non récupérable, la destruction d'une civilisation française qui était associée à l'existence du service public, à l'égalité des droits à l'éducation, à la santé, à la culture, à la science et à l'art, mais surtout au travail. 

C'est l'étroite minorité de ceux que l'on nomme les élites qui a entrepris de se débarrasser de ces valeurs en vue de conserver et accroître des avantages acquis non par leur propre travail mais par leur habilité à frauder les règles régulant tant bien que mal l'ordre social ancien.

Ces élites se disent françaises parce qu'elles disposent d'un état-civil et d'une langue acquis en France. Mais il vaudrait mieux les qualifier, comme nous le faisons souvent ici, d'élites mondialisées. Elles sont au service d'un capitalisme articulé autour de la grande finance internationale dont le coeur se trouve à Wall Street. Les élites françaises se sont faites partout les fidèles servantes de leurs homologues américaines, en vue de bénéficier des retombées de leur prédation mondiale. Les travailleurs français pauvres, les chômeurs, ceux qui resteront à vie des démunis, commencent à se rendre compte.

Après avoir pendant des décennies accepté leur situation, ils commencent à se révolter. L'une des raisons en est sans doute le spectacle involontairement donné par les médias numériques devenus omni-présents en France du mode de vie de ces élites mondialisées. Ces  médias en apportant aujourd'hui sans le vouloir expressément un large écho au mouvement des gilets jaunes ont permis à ce dernier de survivre et se développer d'une façon inattendue pendant deux semaines.

Après quinze jours, comme l'écrit Philippe Grasset 1) “d'intenses pressions de tous les côtés, de la communication, de commentaire, de sollicitations, de menaces, d'interviews, de rencontres officieuses et officielles, etc, les Gilets-jaunes sont plus que jamais une énigme qui ne cesse de laisser pantois tous les observateurs lorsqu'ils s'arrêtent à cette question centrale : “Mais enfin, de quoi s'agit-il ?”

Nous avions précédemment indiqué 2) qu'une la situation proche de celle de la France ne pourra pas ne pas se traduire dans le reste de l'Europe par des mouvements de résistance tels que celui des gilets jaunes. Partout y répondra le refus des minorités dominantes de partager leurs avantages. Comment ces conflits évolueront-ils ? La réponse la plus probable, au vu d'expériences historiques voisines, sera que tout « rentrera dans l'ordre », comme le disent les gouvernements, c'est-à-dire d'un ordre résultant de la domination des élites mondialisées.

En France, ceci se fera au mépris du fait qu'aujourd'hui environ 84% des Français approuvent le mouvement, soit 7% de plus que la semaine précédente et ceci en dépit des images de violences sur les Champs-Élysées, diffusées jusqu'à saturation et manifestement très grossies, comme le diront la plupart de ceux ayant assisté à ces manifestations.

Les Gilets Jaunes, sortis de nulle part et que personne ne commande vraiment, sont apparus aux yeux de cette opinion majoritaire comme un véritable miracle. Il paraît capable mieux que les timides résistances des partis de gauche et des syndicats, d'ébranler un ordre dominant jusqu'ici immuable.

Or en général, quand un ordre jusqu'ici dominant apparaît incapable de se maintenir, il fait place à un autre ordre nécessairement plus novateur. Les élites diront que ce nouvel ordre sera certainement aussi injuste que l'ancien, même si c'est sous une forme différente. Peut-être, mais à ce titre il ne se produirait aucune évolution dans le cours de l'histoire. Ou plutôt il se produirait des évolutions, mais elles surviendraient sans le peuple et à son détriment.

Références

  1. Voir l'article Sidération du système daté du 30 novembre http://www.dedefensa.org/article/sideration-du-systeme

  2. Voir Gilets jaunes. Un phénomène qui deviendra probablement universel http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=3347&r_id=&t=Gilets%20jaunes.%20Un%A0ph%E9nom%E8ne%20qui%20deviendra%20probablement%20universel

Nota au 02/12, 22h
Nous actualiserons cet article dès que possible
 

30/11/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire