Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

11 novembre. Poutine et Macron sur la même ligne stratégique

A Paris le 11 novembre 2018 les deux présidents Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont dans un bref entretien révélé par le site russe rt.com fait connaître leur accord sur le concept d'une armée européenne indépendante des Etats-Unis.

Vladimir Poutine avait indiqué que le désir de l'Europe de se doter de sa propre armée et d'arrêter de dépendre de Washington pour sa défense était non seulement compréhensible mais positif dans la perspective souhaitable d'un monde multipolaire.

« L'Europe est une union économique puissante et il est légitime qu'elle veuille se rendre indépendante dans le domaine de la défense et de la sécurité ». Il a ajouté que la position de la Russie sur cette question était dans une « large mesure » alignée sur celle d'Emmanuel Macron qui avait défendu cette idée.

Malheureusement, nous pourrions ajouter en le regrettant que Vladimir Poutine est encore trop optimiste en parlant du désir de l'Europe de se doter de sa propre armée. Ni l'Allemagne ni les autres grands pays européens impliqués jusqu'au bout dans l'Otan et hébergeant de nombreuses bases américaines n'ont officiellement confirmé leur accord sur un projet d'armée européenne indépendante. Les gouvernements au contraire en ont évoqué le coût qui serait insupportable.

On peut penser par contre que les industries de défense européennes, notamment en Allemagne, verraient d'un bon œil l'Europe se doter d'une telle armée, plutôt que continuer à s'équiper en matériels américains, terrestres ou aériens, comme vient de le décider la Hollande. Celle-ci a passé commande de F-35 américains, encore inaptes au combat, plutôt que de Rafales ou même d'Eurofighters.

Références

https://www.youtube.com/watch?v=fASBIT4-0dY
https://www.rt.com/news/443677-putin-macron-army-europe-trump/

* On lira par ailleurs un article de Stratégic Culture raillant la position de la France sur l'armée européenne et ridiculisant la France elle-même à travers un effort pour ridiculiser Emmanuel Macron. Finian Cunningham et Strategic Culture se veulent des libéraux non-alignés, ils restent américains jusqu'au bout des ongles. La France, aussi faible soit-elle, demeure une ennemie fondamentale par son refus récurrent de se fondre dans une Alliance Atlantique entièrement soumise à Washington. De plus à quel titre un américain peut-il juger la Première Guerre Mondiale vu le rôle modeste qu'y avait joué alors l'Amérique ?

https://www.strategic-culture.org/news/2018/11/12/world-war-homage-triumph-lies-and-platitudes.html

Note au 13/11, 20h

On apprend ce soir que Angela Merkel vient de déclarer publiquement qu'elle était d'accord sur la perspective d'une armée européenne

13/11/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire