Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

L'alliance des Etats-Unis et de l'Inde se renforce.

Nous avons plusieurs fois noté que l'Inde se rapprochait de la Russie sur différentes questions, notamment en ce qui concernait l'acquisition d'anti-missiles S-400. Ceci ne l'empêche pas de continuer à jour la carte d'une alliance étroite avec les Etats-Unis. En français, l'on pourrait dire que Narendra Modi, le président indien, joue sur les deux tableaux.

Cette proximité avec les Etats-Unis se manifeste particulièrement par l'intermédiaire d'une institution dite “2+2” dialogue par laquelle les deux pays avaient manifesté la volonté de coopérer dans le domaine de la défense et de la diplomatie (voir https://www.thestatesman.com/india/2-plus-2-dialogue-explainer-india-us-initiative-1502668317.html)

Une réunion dans le cadre du 2-plus-2 dialogue vient de se tenir à Delhi, réunissant les ministres indiens et américains de la Défense et des Affaires Étrangères. Cette réunion avait pour objet de renforcer la coopération dans le domaine militaire. Concrètement cela s'est traduit par un renforcement de l' « interopérabilité » dans le domaine militaire, sous la forme d'un accord dit Comcasa “communications compatibility and security arrangement” permettant à l'Inde d'utiliser (et donc acheter) des équipements américains par l'intermédiaire d'un accès aux codes secrets de communication et de navigation.

L'Inde considère le Comcasa comme permettant d'utiliser (et donc d'acheter) des appareils tels le C-130J Super Hercules. L'objectif non dissimulé est d'améliorer les moyens militaires indiens dans le cadre d'un conflit avec le Pakistan ou la Chine, notamment à l'occasion d'un affrontement dans le Docklam ou dans le Penjab. Il paraît cependant hautement improbable que ces deux géants asiatiques, Chine et Inde, décident d'entrer en guerre à propos d'une question de frontière anecdotique.

Lors de la réunion du 2-plus-2 dialogue, les Etats-Unis ont affirmé qu'ils reconnaissaient l'Inde comme un « partenaire militaire » essentiel. Cela avait déjà été dit lors des importantes manœuvres militaires communes auxquelles procèdent régulièrement les deux armées.

A cet égard le Comcasa sera l'occasion pour l'Inde de s'équiper en de nouveaux matériels américains, pour un montant estimé à ce jour de 16 milliards de dollars. La coopération déjà existante des deux forces armées dans le domaine indo-pacifique en sera renforcée.

Ces accords américano-indien dans le domaine militaire pèseront beaucoup plus lourd que les contacts entre l'Inde, la Russie et la Chine dans la perspective d'une relance du BRICS. On admirera l'habileté du Département d'Etat américain et du Pentagone à enrôler l'Inde au service de leurs stratégies. La Russie semble incapable de faire contre-poids.

Faut-il souligner que les espoirs français concernant l'achat par l'Inde d'une trentaine d'avions Rafales ne pèseront pas lourds si l'Amérique décide de s'y opposer.

Pour en savoir plus
* Voir l'article de notre référence en ce domaine M.K. Badrakhumar
https://indianpunchline.com/for-modis-india-220-as-trump-tightens-the-leash/

On notera que celui-ci s'est de nouveau doté d'un site indépendant où il publie presque chaque jour des articles dont on ne trouve l'équivalent nulle part ailleurs
https://indianpunchline.com

* Voir aussi
https://www.business-standard.com/article/defence/s-400-deal-here-s-how-india-reasserted-its-independence-on-foreign-policy-118100700201_1.html

 * Ainsi que 
https://m.rediff.com/news/special/s-400-deal-after-dovals-opposition-modis-approval/20181006.htm

 

07/10/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire