Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Brève d'actualité scientifique. A nous les utérus artificiels

Rien n'arrête la science. Il paraît désormais possible de faire survivre de grands prématurés humains dans un utérus artificiel. Il semblerait qu'ils puissent naître sans handicaps majeurs. Ceci restera d'ailleurs à prouver..

Mais la mise en oeuvre de cet utérus nécessitera des coûts considérables. Les parents eux-mêmes ne semblent pas demandeurs. Ils préféreraient concevoir une seconde fois en espérant obtenir des nouveaux-nés normaux.

Or dans le même temps un nombre considérable, bien que non évalué, de tels nouveaux-nés normaux meurent du fait que les parents, volontaires ou involontaires, n'ont pas les moyens de les élever. Ne vaudrait-il pas mieux contribuer à les prendre en charge plutôt que financer pour quelques privilégiés les coûts de l'usage de ces utérus naturels ?

Par ailleurs, bien que pour le moment les concepteurs d'utérus artificiels en excluent la possibilité, il sera inévitable que certains individus, femme ou homme , désirent en utiliser pour de se doter de descendants conçus à partir de leurs ovules ou de leur sperme, sans faire appel à des partenaires .... ceci à une époque où les dangers de la surnatalité menacent la survie même de l'espèce humaine.

Référence

https://iatranshumanisme.com/2017/04/30/gestation-reussie-pour-un-agneau-dans-un-uterus-artificiel-les-humains-pourraient-etre-les-prochains/

 

01/10/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire