Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Sahra Wagenknecht

Sahra Wagenknecht est coprésidente du groupe Die Linke au Bundestag et nouvel espoir de la gauche en Allemagne

Beaucoup d'échos ont été donnés ces derniers jours à l'apparition sur la scène politique allemande qui semblait de plus en plus terne, de Sahra Wagenknecht. Celle-ci se révèle comme la nouvelle égérie de la gauche allemande, laquelle en a bien besoin faute de personnalités représentatives et populaires.

Elle vient de lancer, le 4 septembre 2019, le mouvement politique « Aufstehen » (« Debout » ou « Levez-vous »). Selon elle, ce mouvement compte près de 80 personnalités de gauche, des politiques des artistes et des écrivains, ainsi que plus de 100 000 membres qui se sont déjà inscrits, via une plate-forme internet participative nommée Po.lis  Le but de ce mouvement est de tenter de réunir les diverses composantes de la gauche allemande, le SPD, Die Linke et les Verts, incapables jusqu'à présent de s'entendre.

Sahra Wagenknecht attaque évidemment la politique du gouvernement fédéral (Grande Coalition) , considérant que Mme Merkel s'est mise délibérément au service des intérêts des super-riches et des entreprises multinationales.

Son argument le plus populaire consiste à critiquer la politique d'ouverture des frontières n'ayant selon elle aucun but humanitaire, mais celui de fournir de la main d'œuvre bon marché au patronat. L'argument n'est pas nouveau, mais il profite aujourd'hui du laxisme allemand face aux migrants économiques. Le million de migrants autorisé récemment en Allemagne n'a en effet toujours pas réussi à s'intégrer, à l'exception de quelques cas montés en épingle par le gouvernement.

Elle vient d'affirmer : ...  J'ai toujours défendu le droit d'asile, qui a été mis à mal ces dernières années. Je suis convaincue que les personnes persécutées ont besoin de protection - mais que le problème de la pauvreté dans le monde ne peut être résolu par une immigration sans frontières. Au contraire, nous devons tout faire pour que l'Allemagne et l'Europe ne continuent pas à détruire les perspectives de vie dans les pays pauvres. Les gens ont besoin d'une perspective dans leur pays d'origine.

Avec ses positions hostiles à une immigration incontrôlée, elle espère faire revenir à gauche les voix bénéficiant aujourd'hui à l'extrême droite faute de trouver dans les partis de gauche une réponse lucide à ce problème de l'immigration incontrôlée. Elle sera sans doute de plus en plus écoutée en Allemagne du fait que les illusions tombent concernant l'immigration. Celle-ci est de plus en plus ressentie comme une offensive délibérée des ennemis de l'Europe, visant à remplacer les valeurs traditionnelles de celle-ci par celles d'un Islam rigoriste et dictatorial décidé à s'implanter dans tout le Continent.

Sahra Wagenknecht aura certainement de plus en plus d'échos dans les Etats européens. Les bons esprits y dénoncent la montée d'un « populisme » qui n'a rien de populiste. On parle aussi de « montée de l'extrème-droite ».Il s'agit seulement de défendre les exigences de bon sens permettant à la civilisation européenne de ne pas sombrer sous les attaques multiples qu'elle reçoit désormais, les plus insidieuses mais aussi les plus dangereuses venant de l'Empire américain..


 

09/09/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire