Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Les Etats-Unis ont-ils l'arme absolue ?

Il s'agirait d'une arme, non seulement absolue, mais silencieuse, en ce sens qu'elle agirait non directement en détruisant les villes et les équipements des peuples, mais indirectement en ruinant leurs économies, à travers des manipulations du dollar.

C'est ce qu'affirme dans un long article (voir référence 1 ci-dessous) l'analyste en géopolitique très réputé William Engdahl. Il a la réputation de n'être pas aligné, en ce sens que la plupart de ses écrits dénoncent la volonté des Etats-Unis d'imposer leur pouvoir au reste du monde.

Son nouvel article, daté du 29 août 2919, souligne à nouveau cette volonté de domination de l'Empire américain. Mais contrairement à ses écrits précédents conseillant des façons efficaces de s'y opposer, il affirme que désormais il est impossible de combattre l'offensive permanente du dollar.

Cela tiendrait au fait que la Banque Fédérale de Réserve (Fed) utilisera désormais non le Quantitative Easing (QE) mais son opposé, qu'il nomme le Quantitative  Tightening (QT). Le premier consistait à produire des dollars en abondance, permettant aux Etats-Unis d'acheter toutes les entreprises en difficulté ou d'investir sans contraintes, notamment dans le domaine des industries militaires, ceci sans être contraints comme les autres économies de limiter leurs investissements pour ne pas provoquer un accroissement de leur dette déjà difficilement supportable.

Le QE signifie que si les dépenses budgétaires américaines dépassent le niveau des recettes, la Fed crée des dollars qu'elle reverse à l'Etat pour lui permettre de continuer à dépenser sans risquer de manquer de dollars. Il peut s'ensuivre une baisse de la valeur du dollar, mais comme celui-ci s'impose au monde en tant que monnaie de réserve internationale, cette baisse ne contribue en rien à limiter les dépenses américaines. Chacun sait que l'Union européenne n'a fait aucun effort, alors que sa puissance le lui permettait, pour s'opposer à la domination du dollar orchestrée par la Fed.

Le QT signifie que la Fed arrête d'acheter des bons du trésor américains sur le marché international, ce qui entraine une hausse du dollar paralysant les autres économies. Celles-ci ont en effet dans ce cas de plus en plus de mal à emprunter des dollars pour couvrir leurs dépenses, vu le coût accru du dollar, monnaie de réserve internationale. Aucune autre banque centrale, qu'il s'agisse de celle de Moscou, de Pékin ou même de la Banque centrale européenne, n'est en mesure de leur faire des prêts, vu leur faiblesse propre.

Pour échapper à la domination du Roi dollar, la Chine et la Russie ont décidé de mettre en place, pour leurs échanges ou pour les échanges avec les pays situés dans leur zone d'influence, une nouvelle unité de change, indexée pour le moment sur le cours du pétrole. Elle est appelée petro-yuan. Certes elle se met en place avec difficultés, mais elle ne cesse de prendre de l'influence, risquant ainsi de mettre en difficulté le dollar considéré comme une monnaie universelle. L'économie américaine et celles des pays assujettis à la zone dollar seront progressivement en difficultés.

Désinformation

Or dans son dernier article, William Engdahl affirme que le petro-yuan n'arrivera pas à s'imposer, mettant à nouveau les pays utilisateurs, dont notablement la Chine et la Russie, sous le contrôle du dollar, c'est-à-dire indirectement de la Fed et de Wall Street. En d'autres termes, le QT constituera une arme absolue aux mains de l'Empire américain. La hausse prévisible du dollar résultant de l'impossibilité imposée à l'Iran par Washington  d'exporter son pétrole s'ajoutera à celles découlant du QT américain.

On s'étonnera de cette nouvelle affirmation de William Engdahl, contredisant l'une de ses affirmations récentes, selon laquelle cette nouvelle monnaie de change mettra en grandes difficultés le Roi-dollar et les puissances internationales obligées de se soumettre à sa dictature (voir référence 2 ci-dessous). Le nouvel article de William Engdahl oblige à se demander s'il n'est pas, sous son apparence d'expert objectif, un agent au service d'une désinformation menée dans ce domaine comme dans d'autres, par les médias américains aux ordres du Pentagone. 

Rien de tel en effet que prédire une victoire à l'avance, alors qu'elle reste hypothétique. Cela décourage toute résistance. . La BCE, déjà largement dans la main de la Fed, renoncera à défendre l'euro, alors que certains membres, sans doute l'Allemagne et peut-être la France, seraient prets à résister, en négociant avec l'Eurasie des accords permettant à l'euro de commencer à se rapprocher du pétroyuan – ce qui serait vécu comme un désastre par la Fed et Wall Street.

Références

1)  William Engdahl.  Washington's Silent Weapon for Not-so-quiet Wars
http://www.williamengdahl.com/englishNEO20Aug2018.php

2) Le 15 juin 2018 Engdahl écrivait
Les actualités mondiales récentes vont bien au delà de la division apparue au cœur des nations industrielles du G7. Si l'on compare la planète à un immense champ de force électrique, les lignes de flux sont en train de changer du tout au tout, alors que nous voyons – dans le désordre – le système d'étalon dollar établi après 1945 entrer en phase terminale. Les élites politiques européennes sont tiraillées entre le raisonnable et l'irrationnel. L'Orient exerce cependant un pouvoir magnétique croissant, et nous assistons au sein de l'Union européenne aux prémices de ce qui pourrait être un renversement de pôles de l'Ouest vers l'Est. Les derniers développements observés en Eurasie, auxquels on peut inclure le Moyen-Orient, l'Iran, et surtout les relations russo-chinoises, montent en puissance, alors que Washington ne propose désormais plus que guerres : guerre commerciale, guerre de sanctions, guerre terroriste ou guerre cinétique.
http://lesakerfrancophone.fr/category/auteurs/william-engdahl

23/08/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire