Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Les drones de loisirs armés. Peut-on s'en protéger ?

Un article récent des journalistes français de l'AFP, spécialistes des questions de police et de sécurité Guillaume DECAMME et Katell PRIGENT (voir référence ci-dessous) , met en garde sur le développement prévisible des drones dits de loisirs à des fins terroristes ou criminelles.

Ils ont raison. Il est inquiétant d'ailleurs que les Pouvoirs Publics, notamment en France, ne semblent pas avoir pris la mesure du problème ni imposé de vraies mesures protectrices.

Il est certain que de telles mesures sont difficilement concevables dans des Etats se disant respectueux des libertés individuelles. Ceci tout au moins tant qu'ils ne se seront pas déclarés en état de guerre. Dans ce cas, on peut penser que la simple possession de tels drones, et à fortiori leur emploi, seraient considérés comme de la haute trahison. Ils seraient purement et simplement interdits de mise en vente et d'utilisation, les intermédiaires et les utilisateurs traduits devant des tribunaux militaires.

Aujourd'hui, il est irréaliste de penser que l'utilisation des drones puisse être interdites, et plus encore que soient interdites la fabrication ou importation de drones de plus en plus sophistiqués, notamment de type quadricoptère. Des restrictions de vols ont été décrétées, dans le cas de rencontre possible avec des avions de ligne, ou au dessus d'édifices sensibles. Mais même en ce cas, l'expérience récente à montré que les interdictions ne sont pas toujours respectés. Quant aux utilisateurs de ces drones, ils ne sont pas facilement identifiés, compte tenu du caractère éventuellement anonyme de leur pilotage.

Ceci dit, quand on y réfléchit, le nombre des morts résultants d'accidents de la route est et restera infiniment supérieur à celui des victimes de drones utilisés à des fins criminelles. Pourtant, les réglementations protectrices dans le domaine routier ne cessent de se sophistiquer. Certes, ce n'est pas pour demain que chacun se dotera d'un drone de loisir comme il se dote d'une automobile. Mais le mouvement paraît bien engagé.

Il n'est en effet que l'un des aspects de la société numérique en train de se mettre en place, à la demande légitime de tous, gouvernements et citoyens. La dématérialisation de beaucoup d'objet ou d'activités les rend de plus en plus susceptible d'utilisation militaire ou criminelle. C'est ainsi qu'il est pratiquement impossible de continuer à communiquer avec les moyens anciens, la plume et le papier. Le passage par les réseaux s'impose. Or ceux-ci donnent aux criminels ou ou aux espions au service d'autres puissances des capacités d'action illimitées. Certaines entraîneront nécessairement mort d'hommes (ou de femmes). Un tout petit exemple en est apporté par les cas de suicide faisant suite à des campagnes de diffamation sur le web. On cite moins, car elles sont peu connues, les activités criminelles proliférant dans ce que l'on nomme le dark web, ou web crypté. Certaines de celles-ci doivent faire des victimes, dont on parlera moins.

Conclurons-nous que les Pouvoirs Publics ne peuvent rien faire contre l'usage de drones de loisirs armés d'explosifs ? Certainement pas. Ils devront agir comme en ce qui concerne la détention d'armes à feu. L'exemple des Etats-Unis, où ces dernières sont en libre service, montre que le nombre des victimes y est bien plus élevé qu'il ne l'est dans les pays réglementant l'achat et l'utilisation de telles armes. Mais il reste non négligeable. La société s'y est habituée, comme elle s'est habituée aux décès dus à la route.

Nous pensons qu'il faudra de même s'habituer à vivre dans des sociétés généralisant l'usage des drones de loisirs, et s'habituer aux décès pouvant de temps à autres en résulter.

Référence

* voir l'article https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/quand-le-drone-civil-se-transforme-en-menace-venue-des-airs/ar-BBLMkKt

 

 

.

 

16/08/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire