Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Quelques milliards de morts climatiques en perspective d'ici 2070

On peut se demander si l'étude que vient de publier le MIT sera prise en considération par la Chine. De toutes façons elle devrait l'être par les nombreux pays qui se trouvent dans la même situation géographique que le nord de la Chine, ainsi et surtout que par les organismes internationaux étudiant les effets du réchauffement climatique désormais inévitables.

Cette étude prévoit que le nord de la Chine deviendrait tellement chaude et humide qu'elle pourrait devenir totalement inhabitable pour ses 400 millions d'habitants à l'horizon 2070. - c'est-à-dire faut-il le souligner dans quelques 50 ans.

L'étude du MIT se base sur une unité de mesure appelée température au thermomètre-globe mouillé, (wet-bulb temperature) qui permet d'estimer les effets conjugués de la température, de l'humidité et du rayonnement solaire sur l'organisme humain. Les vagues de chaleur humide, qui vont se multiplier à la fin du siècle, seraient d'une violence telle qu'elles tueraient des gens en bonne santé en seulement six heures, même s'ils restaient à l'ombre.

Cette zone est particulièrement exposée parce que l'irrigation intensive des sols pour l'agriculture - qui représente toujours 40% des emplois en Chine - provoque une évaporation des eaux importante et un taux d'humidité dans l'air accru. Les agriculteurs, qui vivent en extérieur, sans air climatisé, sont particulièrement exposés au phénomène. Inutile de préciser qu'un appel massif aux climatiseurs provoquerait vite un épuisement des sources d'énergie disponibles pour ce faire. On ne voit pas aujourd'hui les mesures de santé publique permettant au niveau nécessaire d'échapper à la mort.

Inutile de préciser par ailleurs que les mesures préconisées par l'accord de Paris pour limiter la hausse des températures en ayant recours à des techniques moins productrice de CO2 que les centrales au charbon se heurteront vite là encore à un manque de ressources. Inutile non plus de préciser que les centaines de millions de personnes menacées ne trouveraient nulle part de régions moins meurtrières où s'abriter. Ceci d'autant plus que la désertification ne cessera pas de progresser, notamment dans la Sibérie du nord considérée aujourd'hui comme pouvant être plus protégée. 

Il est donc facile de prévoir que le nord de la Chine ne sera pas la seule région du monde atteinte par le fléau.

Les démographes prévoient que d'ici la fin du siècle, la population mondiale devrait s'élever spontanément de 3 à 4 milliards. Au vu des prévisions actuelles des climatologues, ils pourraient réduire sensiblement cette évaluation. Faut-il globalement s'en réjouir ? Sans doute pas, parce que les milliards d'individus menacés n'attendront pas de mourir passivement sans tenter d'envahir d'autres parties du monde  où ils seront accueillis avec l'enthousiasme que l'on devine.

Référence

http://news.mit.edu/2018/china-could-face-deadly-heat-waves-due-climate-change-0731

Note

L'humanité a consommé au 1er août 2018 l'ensemble des ressources que la nature peut renouveler en un an. Elle vivra "à crédit" pendant cinq mois, selon l'ONG Global Foot Print Network (www.footprintnetwork.org) , qui souligne que cette date survient de plus en plus tôt. Pour faire reculer la date du dépassement de 30 jours, le think-tank propose une limitation des naissances. Si une famille sur deux avait un enfant de moins en moyenne, il y aurait sur Terre 8,7 milliards de personnes en 2050 plutôt que les 9,7 milliards attendus par les Nations unies!  Encore faudrail il en convaincre l'ensemble des religions, Islam et Chrétienté en tête, qui considèrent cela comme un péché mortel, pouvant conduire le croyant en enfer. Il faudrait surtout en convaincre l'ensemble des mâles qui refusent, pour ne pas diminuer leur plaisir, de recourir à des préservatifs ou équivalents. 

01/08/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire