Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

L'Albanie candidate à l'Union européenne

La plupart des citoyens européens, qui connaissent l'Albanie en dehors des images des agences de voyage, s'étonnent de voir encore certains, au sein de l'Union européenne, recommander son entrée dans celle-ci.

L'Albanie n'est certes pas à rejeter en bloc, mais connaissant sa vie politique absolument corrompue et la population de voyous que son gouvernement incite à migrer dans les pays européens pour les détruire de l'intérieur, il devrait être clair qu'elle ne devrait avoir aucune place dans l'Union.

Sinon, chaque grande ville européenne deviendra une « jungle urbaine » à l'image de ce qu'est déjà Amsterdam la nuit dans certains quartiers 1) . On pourrait penser que cette jungle résulte de l'excès d'immigrés clandestins venus d'Afrique et du Moyen Orient. Mais comme l'indique l'article « Amsterdam will also be cracking down on unregistered Albanians »

ce sont en grande partie des immigrés albanais non enregistrés qui détruisent l'ordre urbain. Bien plus au fait des pratiques de gangster nécessaires pour ce faire que ne le sont les clandestins africains, ils ont transformé une partie de la capitale hollandaise en un Chicago des années 1930, capitale du crime.

Il est évident que, quelque part en Europe, des intérêts visant à détruire ce qui reste de société organisée sur le continent sont à l'oeuvre pour encourager l'entrée de l'Albanie dans l'Union. Plus vraisemblablement, les plus puissants de ces intérêts se trouvent aux Etats-Unis. Ils visent à refaire de l'Europe une terre de colonisation analogue à ce qu'est encore pour eux une partie de l'Amérique centrale.

Ils ont des moyens infiniment plus puissants pour ce faire que l'appel à l'immigration clandestine albanaise. Mais aussi petite que soit l'Albanie, elle n'est pas à négliger. Régulièrement, le Conseil Européen tentent d'expliquer à Tirana qu'il ne satisfait pas encore tout à fait les conditions nécessaires pour une intégration au sein de l'Union. Mais devant l'indignation que provoque chez les bonnes âmes ce manque d'ouverture à l'Albanie, le Conseil finira par céder.

Références

https://www.zerohedge.com/news/2018-07-29/urban-jungle-night-amsterdam-police-powerless-stop-late-night-mayhem

https://fr.wikipedia.org/wiki/Albanie

 

01/08/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire