Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Affaire Benalla (suite mais non fin)

Suite à la reconnaissance publique de sa responsabilité par Emmanuel Macron, le 25/07, la poursuite de cette chronique ne s'impose plus. On trouvera dans cette page la référence à divers témoignages ayant obligé Emmanuel Macron à sortir de son silence.

La Chaine Parlementaire Actualités. On retiendra en date du 23/07 que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, auditionné lundi à l'Assemblée nationale sur l'affaire Alexandre Benalla, a affimé qu'il n'était pas de sa responsabilité de faire part à la justice des événements du 1er mai, mais de celle de la préfecture de police et du cabinet d'Emmanuel Macron, directement concernés.

HuffPost. 23/07
Alexandre Benalla est "abasourdi", selon ses avocats qui s'expriment pour la première fois
https://fr.news.yahoo.com/alexandre-benalla-abasourdi-selon-avocats-142200174.html

News Yahoo 23/07
Selon le député de la France Insoumise Alexis Corbière, l'audition de Gerard Collomb était une diversion
https://fr.news.yahoo.com/affaire-benalla-l-apos-audition-135256000.html

L'Express 23/07
Devant la commission d'enquête de l'Assemblée, le préfet Michel Delpuech a refusé les propos de la majorité le mettant en cause dans l'affaire. Il a renvoyé l'exécutif, c'est-à-dire l'Elysée, à sa responsabilité politique
https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/affaire-benalla-michel-delpuech-l-un-des-prefets-les-plus-puissants-de-france_2027259.html

L'Express 24/07 07h
Entendu par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, lundi soir, le directeur de l'ordre public de la préfecture de police de Paris, Alain Gibelin a fragilisé un peu plus la version de l'Élysée par plusieurs déclarations tonitruantes. 
Contacté par Le Figaro, l'Élysée a démenti les affirmations faites sous serment par Alain Gibelin. "Alexandre Benalla n'a participé à aucune réunion durant sa période de suspension", affirme au quotidien un proche conseiller du président de la République, qui maintient sa version initiale. 
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/benalla-alain-gibelin-met-a-mal-la-version-de-l-elysee_2027330.html#xtor=AL-447

20 Minutes 24/07 09h
Affaire Benalla EN DIRECT: Le gouvernement face au Parlement... Patrick Strzoda sera entendu par l'Assemblée..
.https://www.20minutes.fr/politique/2312071-20180724-affaire-benalla-direct-gouvernement-face-parlement-patrick-strzoda-entendu-assemblee-suivez-derniers-evenements

Le Point 24/07 17h
Les syndicats policiers auditionnés mardi 24/07 par la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla ont dénoncé "la confusion des rôles, l'ambiguïté des fonctions" de l'ex-collaborateur du chef de l'État et décrit les "relations exécrables" qu'il pouvait entretenir avec les forces de l'ordre.
http://www.lepoint.fr/politique/affaire-benalla-au-senat-les-syndicats-policiers-denoncent-la-confusion-des-roles-24-07-2018-2238778_20.php

La Croix 24/07  18h
Troisième haut responsable de l'État à s'exprimer devant la commission d'enquête parlementaire, Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, a pleinement assumé ses responsabilités, le 24 juillet, sans chercher à s'en défausser sur d'autres.
https://www.la-croix.com/France/Politique/Affaire-Benalla-directeur-cabinet-dEmmanuel-Macron-assume-2018-07-24-1200957375?from_univers=lacroix

BFM.TV
Pour d'autres détails, voir « Ce qu'il faut retenir de l'audition de Patrick Strzoda »
On lira in fine : Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron a par ailleurs prononcé un véritable éloge à Alexandre Benalla au milieu de son audition. "Je crois qu'il faut le dire que toute personne a droit au respect", a-t-il initié. "Alexandre Benalla était très apprécié dans la maison car c'était quelqu'un d'extrêmement disponible, extrêmement réactif, extrêmement efficace", a dit Patrick Strzoda.
https://www.bfmtv.com/politique/ce-qu-il-faut-retenir-de-l-audition-de-patrick-strzoda-1494499.html

BFM.TV
Pour d'autres détails, voir « Ce qu'il faut retenir de l'audition de Patrick Strzoda »
On lira in fine : Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron a par ailleurs prononcé un véritable éloge à Alexandre Benalla au milieu de son audition. "Je crois qu'il faut le dire que toute personne a droit au respect", a-t-il initié. "Alexandre Benalla était très apprécié dans la maison car c'était quelqu'un d'extrêmement disponible, extrêmement réactif, extrêmement efficace", a dit Patrick Strzoda.
https://www.bfmtv.com/politique/ce-qu-il-faut-retenir-de-l-audition-de-patrick-strzoda-1494499.html

Capital 24/07 21H55
Macron : le responsable c'est moi
"On ne peut pas être chef par beau temps. S'ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu'ils viennent le chercher. Je réponds au peuple français", a ajouté le président, alors que son silence depuis l'éclatement de l'affaire Benalla lui a été reproché par les oppositions.
https://www.capital.fr/economie-politique/macron-sur-benalla-le-responsable-cest-moi-1299743

Note de la rédaction 25/07 08H
Sur cette reconnaissance publique de sa responsabilité par Emmanuel Macron, la poursuite de cette chronique ne s'impose plus. Disons seulement, comme l'a écrit fort justement ce matin un représentant de ces médias trainés aux enfers par le président, « Il ne suffit pas que Jupiter lance un éclair pour que l'orage s'apaise ».

 

25/07/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire