Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Otan menace-t-elle de plus en plus la Russie?

C'est en tous cas ce que perçoivent, selon nos contacts, de plus en plus de Russes habitants les régions frontalières de l'Otan. Ils ont effectivement de bonnes raisons pour cela.

Depuis 5 ans l'Otan, suivant  les instructions des Etats-Unis, a quadruplé ses effectifs militaires autour de la Russie, ceux-ci passant de 10.000 à 40.000 hommes. De plus l'Otan organise plus de 30 manœuvres militaires par an, ouvertement destinées à contrer une Russie présentée comme un ennemi commun.

Pendant ce temps; les Etats-Unis ont décidé de ne pas respecter le traité international de 1987 visant à limiter l'usage des missiles de courte et moyenne portée. Aujourd'hui le budget américain consacré à l "European Deterrence Initiative, EDI, anciennement "European Reassurance Initiative", pourrait passer de 4,7 à 6,5 milliards de dollars si le budget de la Défense américain est voté par le Congrès 1).

Cette Initiative vise à « rassurer » les membres de l'Otan face à une prétendue menace russe. 4,5 milliards de dollars seront versés rapidement à l'Estonie, la Slovaquie, la Lettonie, la Hongrie ( ?), l'Islande, le Luxembourg, la Roumanie et la Norvège pour leur permettre de moderniser leurs infrastructures militaires en vue de les équiper des matériels les plus récents.

Simultanément, la Pologne annonce un contrat de 10,5 milliards de dollars avec l'industriel Raytheon pour se doter des missiles anti-missiles américains Patriot. Cela a surpris certains experts car ces mêmes Patriot se sont récemment révélés incapables de protéger Ryad de missiles houthis fournis par l'Iran.

Tout ceci sera-t-il perçu par Moscou comme de simples « gesticulations » ne pouvant pas conduire à un risque sérieux d'agression? Tous ces Etats devraient être conscients depuis longtemps qu'ils seraient les premières victimes du moindre conflit, fut-il de type conventionnel.

Cependant le renforcement militaire de l'Otan par l'Amérique présente un double avantage pour celle-ci. Il éloigne les Etats est-européens des tentations qu'ils pourraient avoir de normaliser leurs relations avec la Russie. Symétriquement, il décourage les milieux politiques russes de coopération avec l'Union européenne.

Là encore, cette politique américaine se révélera à courte vue. Elle poussera de plus en plus la Russie à faire avancer, notamment avec la Chine, les perspectives de construction d'un bloc eurasiatique qui, lui, représentera pour l'Amérique, et pas seulement sur le plan militaire, la vrais menace des prochaines années 2).

Références

1) Voir http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/02/13/european-deterrence-initiative-19058.html

2) Voir de l'excellent Pepe Escobar http://www.atimes.com/article/ankara-moscow-eurasia-integration-move/

 

07/04/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire