Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Islamisation accélérée de la Grande-Bretagne. Et la France ?

Un article très documenté de Judith Bergman publié par le Gatestone Institute (voir référence ci-dessous) met en évidence l'accélération de l'islamisation en Grande-Bretagne. Même si islamisation ne signifie pas nécessairement terrorisme islamique, il est clair que le second ne peut qu'être encouragé par la première. Plus les organisations islamistes se multiplient, plus elles hébergent des individus susceptibles pour des raisons diverses de se livrer à des actes terroristes.

On dit aujourd'hui, notamment à l'occasion de l'attentat commis récemment en France dans l'Aude, que ce sont les « réseaux sociaux » c'est-à-dire les échanges entre personnes sur Internet, qui favorisent l'auto-radicalisation et le passage à l'acte d'individus que l'on persiste à nommer des « loups solitaires ». Mais il n'y aurait pas autant de messages incitant à lutter contre la civilisation française si ne s'étaient pas multipliés les organismes, mosquées ou autres, dans lesquelles prolifèrent des individus et des groupes incitant au djihad.

En Grande Bretagne, la situation, selon les nombreux exemples fournis par l'article, est devenue catastrophique. Nous laisserons le lecteur s'en convaincre en le renvoyant au texte, clairement compréhensible même pour les rares non-anglophones. Un point important à signaler est que les institutions britanniques permettent de poursuivre et faire condamner comme islamophobes tous ceux qui, comme nous ici, s'inquiètent de cette islamisation.

Il faut nécessairement se demander pourquoi la Grande-Bretagne est devenue ce foyer d'islamismes. Les musulmans n'y sont guère plus nombreux qu'en Europe. De plus la plupart d'entre eux sont d'origine pakistanaise. Le Pakistan prend actuellement de plus en plus de distance avec l'islam djihadiste, s'opposant d'ailleurs sur ce point à l'Arabie saoudite qui le finance et le soutient partout.

On peut penser qu'une des raisons de cette anomalie apparente tient à la présence en Grande Bretagne de nombreux musulmans qui ont réussi à se faire élire dans des fonctions officielles, tel l'actuel maire de Londres. Celui-ci a beau multiplier les protestations de neutralité, personne ne pourrait croire qu'il n'encourage pas le développement d'associations musulmanes, sans vouloir tenir compte du fait qu'en leur sein sévit nécessairement une idéologie considérant avec bienveillance le terrorisme islamique.

Mais on peut penser aussi que les organisations se revendiquant de Daesh au Moyen-Orient ont depuis longtemps décidé de se donner des bases arrières en Europe, et plus particulièrement en Grande Bretagne et dans l'Europe du Nord. Il semblerait d'ailleurs que Daesh, au vu des difficultés qu'il éprouve aujourd'hui en Syrie, reroute vers l'Europe anglo-saxonne un certain nombre de djihadistes prêts à y reprendre le combat. Si c'était le cas, la prise en mains des populations musulmanes autochtones s'accélèrerait et se radicaliserait. De nouveaux attentats seraient donc à prévoir.

Qu'en serait-il en France? Emmanuel Macron et son gouvernement se veulent rassurants, en précisant que les mesures nécessaires ont été prises. Mais quand on sait que la surveillance d'un seul individu fiché S et susceptible de radicalisation exigerait l'affectation de dizaines de policiers, il est bien évident vu l'insuffisance des recrutements que la surveillance ne sera pas possible.

Laurent Wauqiez vient de demander pour le compte de Les Républicains le renforcement des mesures de prévention et de contrôle 1). Marine Le Pen a fait de même. Les ministres concernés ont répondu que c'était inutile. Mais si en France le nombre d'organisations islamiques suspectes augmentait sur le modèle anglais, encouragé par des municipalités à la recherche d'électeurs dans les banlieues, le discours serait obligé de changer.

  1. http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/26/laurent-wauquiez-reclame-le-retablissement-de-l-etat-d-urgence-a-la-suite-des-attaques-dans-l-aude_5276470_823448.html

Référence
UK: Islamization Full Speed Ahead »

by Judith Bergman
March 24, 2018 at 5:00 am
https://www.gatestoneinstitute.org/12011/britain-islamization


 

 

26/03/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire