Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La désinformation anti-russe de Bernard Guetta sur France Inter

Dans le 6/9 de France Inter, écouté par des millions de personne, le chroniqueur Bernard Guetta est en charge d'une émission intitulée Géopolitique. Celle-ci est très souvent consacrée, sous prétexte de géopolitique, à des attaques non argumentées contre la Russie et Vladimir Poutine. Plus exactement les arguments repris par Bernard Guetta sont des traductions à peine transposées des plus violentes des attaques anti-russes du Washington Post et du New York Times, directement inspirées par le Pentagone.

Dans sa chronique du  23/02 1) consacrée au rôle de l'Iran au Moyen-Orient, on a pu entendre ceci:

 Je (Bernard Guetta) viens de poser la question à un haut responsable iranien. 

« Où cela vous mène-t-il ? Quel est votre but de guerre ? », lui ai-je demandé et voici les cinq points, largement contradictoires, à retenir de ses réponses. 

Le premier est que l'Iran, dit-il, veut la stabilité de la région car  car son économie en a besoin. Le deuxième est que les Iraniens n'ont pas oublié leur absolue solitude dans la longue guerre que Saddam Hussein leur avait déclarée en 1980 et n'entendent en conséquence compter que sur eux-mêmes, autrement dit ne pas renoncer à leurs missiles à longue portée. Le troisième est que seuls les Européens pourraient empêcher Donald Trump de torpiller le compromis passé en 2015 sur la question nucléaire mais qu'ils ne semblent guère décidés à une épreuve de force avec Washington. Le quatrième est que non, dit-il, l'Iran ne crée pas de bases en Syrie à la frontière d'Israël mais épaule les Syriens, à leur demande, dans leurs propres bases. Quant au cinquième point, il est que la stabilité régionale ne pourrait être atteinte qu'au travers de négociations directes entre l'Arabie saoudite et l'Iran mais que les Saoudiens en refusent l'ouverture.

Si l'on traduit, cela peut vouloir dire trois choses, également inquiétantes. Le compromis nucléaire, premièrement, est enterré car les Iraniens ne feront pas les concessions sur les missiles qui permettraient aux Européens d'empêcher les Américains de renier leur signature. La tension avec Israël risque, en deuxième lieu, de s'aggraver car l'Iran s'installe bel et bien dans des bases, iraniennes ou pas, proches de la frontière israélienne. Et troisièmement, la stabilisation du Proche-Orient n'est pas pour demain puisque les Saoudiens ne sont pas disposés à y reconnaître une zone d'influence iranienne. 

Le pire, oui, est devant nous et la seule question à poser aujourd'hui à M. Poutine est la suivante : en quoi cela sert-il votre pays ? 

L'auditeur naïf que je suis en avait retenu que l'Iran avait décidé d' « enterrer » le compromis sur le nucléaire. Or tous les partenaires occidentaux à cet accord constatent à ce jour qu'il est totalement respecté par l'Iran. Cf; Le Figaro, peu suspect de sympathie excessive à l'égard de l'Iran 2) .

Quant au fait que l'Iran soit considérée comme une menace, tant par Israël que par la Libye, cela tient tout autant à la politique américaine qui cherche à éliminer Bashar al Assad, en s'appuyant sur Israël et l'Arabie saoudite, qu'à la politique de « M. Poutine » visant à rechercher l'alliance de l'Iran dans le cadre d'un axe dit « chiite » intégrant aussi la Syrie de Bashar el Assad et s'opposant à l'omniprésence au Moyen Orient des Saoudiens et des monarchies pétrolières sunnites. Faut-il rappeler à ce propos que l'Arabie saoudite finance depuis longtemps des terroristes islamiques auteurs d'attentats au Moyen-Orient, en Europe, en Russie et même en Israël?

Pour en revenir à Bernard Guetta comme d'ailleurs à France Inter, comment expliquer leur hystérie anti-russe, qui en fait systématiquement et sans nuances les porte-paroles de la CIA dans la lutte américaine contre la Russie? Npus posons la question, mais nous avons bien évidemment la réponse 3).

Références

1) https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-23-fevrier-2018

2) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/22/97001-20180222FILWWW00270-accord-nucleaire-l-iran-respecte-ses-engagements-aiea.php

3) On pourra relire en réponse à cette question l'article d'Aude Lancelin d'octobre 2017, Sept idées fausses sur les médias :https://audelancelin.com/2017/10/11/sept-idees-fausses-sur-les-medias/

 

 

 


 

23/02/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire