Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Venezuela : Élection présidentielle anticipée et menaces américaines grandissantes.

L'actuel président, Nicola Maduro a finalement décidé de la date des élections présidentielles anticipées qui auront donc lieu le 22 avril et devraient lui permettre d'inaugurer un nouveau mandat de six ans.

En effet, malgré la situation économique difficile, résultant essentiellement des mesures américaines de blocus, l'opposition est trop divisée pour menacer réellement la réélection de Maduro.

Le multimillionnaire Lorenzo Mendoza, héritier de l'empire agro-industriel Polar, s'efforce actuellement de fédérer l'opposition. Mais il n'a pas encore annoncé son intention de se présenter. Tout laisse penser que les partis favorables à Maduro, héritiers de ceux qui avaient porté Chavez au pouvoir, conserveront une large majorité.

C'est sans doute la raison pour laquelle les Etats-Unis et les intérêts pétroliers américains, qui n'ont pas renoncé à mettre la main sur les richesses pétrolières du pays et à le séparer de la Russie et de la Chine, envisagent de plus en plus une intervention militaire.

Celle-ci pourrait avoir lieu à partir des frontières du Vénézuéla avec la Colombie et le Brésil, entièrement rentrés sous l'influence américaine. En Janvier 2018, le New York Times titrait « Should the US military invade Venezuela? https://www.nytimes.com/2018/01/14/opinion/united-states-venezuela-attack.html

Donald Trump a plusieurs fois répété qu'il envisageait une action militaire de grande ampleur. Quant au chef du puissant Etat-Major américain pour l'Amérique Latine, le South Command, le général Tidd, il a prévenu qu'une intervention militaire serait indispensable « pour des raisons humanitaires » https://www.telesurtv.net/english/opinion/More-Bases-Military-Exercises-The-ParaMilitary-Option-Against-Venezuela-in-Action-20170918-0023.html

Dans ce cas, on ne voit pas très bien ce que pourraient faire la Russie et la Chine, trop éloignées. 

 

16/02/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire