Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Congrès du dialogue national syrien à Sotchi

Un Congrès du dialogue national syrien, organisé par la Russie, la Turquie et l'Iran s'est tenu à Sotchi les 29 et 30 janvier. Ils rassemblait des représentants de toutes les forces présentes en Syrie. Les médias occidentaux prévoyaient qu'il n'aboutirait à rien du fait de l'absence de l'opposition syrienne à Bashar el Assad, qui avait refusé l'invitation.

Au soir du Congrès, prenant la parole lors de la clôture, Staffan de Mistura, envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, a résumé : «Dans votre déclaration finale aujourd'hui, vous avez embrassé 12 principes, développés dans le processus politique de Genève, qui décrivent une vision de la Syrie que tous les Syriens devraient être prêts à partager [...] Je prends également note que ceux d'entre vous qui sont ici sont d'accord pour qu'une commission constituante soit formée, incluant une délégation du gouvernement de la République arabe syrienne ainsi qu'une délégation représentant les pans de l'opposition, pour ébaucher une réforme constitutionnelle.». 

On peut penser que les Etats-Unis, absents, et certains de leurs alliés parmi les Etats arabes, ne tiendront aucun compte de ces résolutions. Par contre les Etats européens, depuis longtemps, en principe, à la recherche de la paix au Moyen Orient, devraient s'appuyer sur elles pour soutenir le projet de constituante. Nous reviendrons si nécessaire sur cette question. 

Note au 31/01

On trouvera ici un bref compte-rendu du Congrès présenté par l'agence de presse officielle turque, très intéressant à lire pour comprendre la position turque, par exemple la façon modérée dont ils traitent l'offensive actuelle de l'armée syrienne à l'ouest, dans la zone sous influence turque (cela  fait partie du pacte qui a précédé l'offensive sur Afrin). Manifestement, l'accord parait désormais complet entre les deux adversaires de jadis, la Turquie et la Russie. On remarquera que l'opposition syrienne a choisi d'être représentée par la Turquie.

http://aa.com.tr/en/middle-east/sochi-talks-end-constitutional-committee-to-be-formed/1048047

30/01/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire