Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Cosmologie. Se localiser à un mètre près dans l'espace profond

Une équipe de la NASA annonce avoir mis au point une technique de navigation permettant à de futures explorations du système solaire et même de la galaxie de se localiser avec presque autant de précision que les systèmes de type GPS le permettent sur Terre.

Ceux ci fonctionnent grâce à des constellations de satellites situés à une distance suffisante pour servir de points fixes à la navigation soit sur la surface de la Terre soit dans l'espace très proche.

Lorsque des missions robotiques seront dans le futur organisées pour explorer avec précision le système solaire et même ultérieurement d'autres objets de la galaxie (comme par exemple Proxima du Centaure), il conviendra de les localiser avec suffisamment de précision pour atteindre l'objectif et éventuellement revenir sur Terre.

La NASA propose pour cela d'utiliser ce que l'on pourrait appeler des phares fixes extragalactiques, c'est-à-dire des pulsars. Un pulsar est un objet astronomique produisant un signal périodique allant de l'ordre de la milliseconde à quelques dizaines de secondes. Ce serait une étoile à neutrons tournant très rapidement sur elle-même (période typique de l'ordre de la seconde, voire beaucoup moins pour les pulsars milliseconde) et émettant un fort rayonnement électromagnétique dans la direction de son axe magnétique. (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Pulsar )  La NASA utilisera pour cela les émissions en rayons X de ces pulsars qui seront les plus faciles à recevoir.

Elle a réalisé à cette fin un dispositif appelé Station Explorer for X-ray Timing and Navigation Technology, ou SEXTANT, qui permettra à une sonde terrestre se déplaçant à des vitesses de plusieurs milliers de km/h dans l'espace de connaître à tous moments sa position. Le système utilisera des pulsars miliseconde. Le procédé pourra être conjugué avec les systèmes actuels de positionnement utilisant les émissions radio ou les images optiques d'astres servant de repère, beaucoup moins précis. Les émissions des pulsars peuvent être reçues avec la même précision, qu'il s'agisse de l'espace proche ou de l'espace profond.

NICER

La technologie SEXTANT utilise l'instrument précédemment mis au point par la NASA, dit Neutron-star Interior Composition Explorer, ou NICER https://fr.wikipedia.org/wiki/Neutron_Star_Interior_Composition_Explorer

Il s'agit d'un système de télescope à rayons X et de détecteurs précédemment envoyé par la NASA, en juin 2017, à bord de l'ISS (station orbitale). Il a déjà servi à observer des pulsars, objets considérés comme les plus exotiques de l'univers. S'ils augmentent encore leur densité, ils peuvent devenir des trous noirs. Cette densité est déjà considérable. On considère qu'une cuillère à café de la matière composant un pulsar pèserait sur Terre un milliard de tonnes.

On remarquera incidemment que l'ISS, considérée comme pratiquement inutile au plan de la recherche scientifique fondamentale, pourra dans l'avenir. jouer un rôle majeur dans l'exploration de la galaxie. Il est donc essentiel de l'entretenir puis de lui donner un successeur, ce que Donald Trump à ce jour se refuse à faire. La Chine de son côté se prépare à lancer une station spatiale.

La première expérimentation de SEXTANT a utilisé 4 pulsars, nommés J0218+4232, B1821-24, J0030+0451 et J0437-4715. Dans l'avenir, ce qui pourra demander des années si la NASA voit ses demandes budgétaires refusées par Donald Trump précité, comme il l'en menace, il faudra mettre au point des instruments sur le modèle de SEXTANT et NICER, facilement transportables et utilisables par de futures sondes spatiales, en attendant des voyages habités.

Ces projets de la NASA ne devraient pas laisser indifférente l'Agence Spatiale Européenne, à condition que la coopération puisse s'organiser sur le plan de la réciprocité.

Références

https://www.nasa.gov/feature/goddard/nasa-s-multi-purpose-nicer-sextant-mission-on-track-for-2016-launch
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/nasa-team-first-to-demonstrate-x-ray-navigation-in-space

15/01/2018
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire