Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Trump décidé à « boxer le nez » de Kim Jung Un

Selon le journal britannique Daily Telegraph, référencé ci-dessous, le Pentagone après avoir consulté des conseillers et experts militaires, envisagerait différentes options pour « boxer le nez » du président nord coréen Kim Jung Un.

L'une de celles-ci consisterait à mener une opération militaire que les militaires américains considèrent comme la moins susceptible de provoquer une réponse nucléaire nord-coréenne d'ampleur.

Il s'agirait de détruire un site de lancement de missiles avant son utilisation pour un nouvel essai. Des silos où le pays entrepose différentes catégories d'armes seraient aussi bombardés. Ceci devrait être un signal pour faire comprendre à la Corée du Nord qu'elle doit définitivement cesser ses essais balistiques et nucléaires. Sinon elle pourrait faire l'objet d'une attaque de bien plus grande ampleur. Donald Trump aurait participé à cette réflexion et encouragerait l'opération.

Inutile de souligner qu'un tel bombardement, qui provoquerait inévitablement des morts militaires et civiles, provoquerait une réaction nord-coréenne d'ampleur. La Chine la considérerait nécessairement aussi comme un acte de guerre dirigé contre elle. Tous les éléments pour le déclenchement d'un conflit nucléaire d'ampleur seraient réunis.

Selon le Telegraph, le Foreign Office persisterait à demander des négociations, comme d'ailleurs la Corée du Nord et la Chine. Mais Trump affirmerait que ces négociations n'auront jamais l'efficacité d'une frappe d'une certain ampleur.

Il est nécessaire de s'interroger sur la validité des sources citées par le Telegraph, comme d'ailleurs sur ses intentions en publiant cet article. Reste que quand les bruits de guerre se font persistants, une vraie guerre n'est pas loin.

Référence

http://www.telegraph.co.uk/news/2017/12/20/exclusive-us-making-plans-bloody-nose-military-attack-north/

 

 

21/12/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire