Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Qui est le plus fou des deux: Donald Trump ou Kim Jung Un?

La Commission sénatoriale américaine compétente en matière de relations internationales (The US Senate Foreign Relations Committee ) s'est réunie le 13/11/2017 pour discuter des bases constitutionnelles donnant au Président l'autorité de déclencher de son propre chef une guerre nucléaire.

C'était la première fois depuis quarante ans qu'une telle question était examinée. La cause de cette préoccupation tenait aux déclarations récentes de Donald Trump menaçant de « déchainer le feu et la fureur » contre la Corée du Nord en réponse aux essais nord-coréens en matière de missiles intercontinentaux et de bombes nucléaires. En septembre dernier, devant l'Assemblée générale de l'ONU, Trump avait évoqué la possibilité de « détruire totalement la Corée du Nord et ses 25 millions d'habitants ».

En principe, le Président ne peut déclarer seul la guerre contre un pays. Il doit disposer pour cela de l'autorisation du Sénat. Mais la question restait jusqu'ici mal tranchée, beaucoup de parlementaires affirmant qu'en cas d'urgence, le pouvoir exécutif pouvait décider seul d'une opération militaire. Les armements modernes peuvent en effet exiger une décision prise en quelques minutes.

Cependant la Commission sénatoriale n'a pas examiné le problème sous cet angle. Son président le sénateur républicain Bob Corker a ouvertement critiqué les interventions récentes de la Maison Blanche à l'égard de Pyongyang en qualifiant cette dernière de « maison de fous » (adult day care center) . Il a prévenu que les menaces présidentielles de guerre préventive pourrait conduire rapidement à une 3e guerre mondiale.

Au cours de la discussion ayant suivi, le sénateur Chris Murphy avait déclaré sans provoquer de tollé que la Commission s'inquiéterrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr de voir Trump se comporter de façon instable et imprévisible « We are concerned that the president is so unstable, is so volatile, has a decision-making process that is so quixotic, that he might order a nuclear-weapons strike that is wildly out of step with US national-security interests.» Une traduction ne s'impose pas.

Un risque d'EMP

Dans le même temps cependant, le général Tommy Waller, directeur des « projets spéciaux » au Centre de politique de sécurité nationale (Center for Security Policy) a déclaré qu'il venait d'avertir le Président du risque posé par une EMP, ou Pulsion électromagnétique, pouvant résulter de l'explosion d'une bombe nucléaire à haute altitude au dessus des Etats-Unis

William Graham, président de l'ancienne commission sénatoriale consacrée à la prévention du risque des EMP, (Congressional Electromagnetic Pulse (EMP) commission) et son chef d'Etat-major Peter Pry viennent en effet d'avertir la commission sénatoriale de la Sécurité Intérieure ( House Homeland Security) qu'une EMP provoquée par l'explosion d'une bombe nucléaire, fut-elle de basse intensité, déclenchée au dessus des Etats-Unis par un ICBM nord-coréen, était le risque majeur menaçant actuellement les Etats-Unis. Elle provoquerait nécessairement la destruction de tous les réseaux électriques américains, conduisant rapidement à des situations de pénurie et de famine généralisée.

Or Pyongyang venait de déclarer avoir réussi l'essai souterrain d'une bombe nucléaire qui pourrait être utilisée éventuellement pour déclencher à haute altitude une « attaque EMP super-puissante  répondant aux objectifs stratégiques du régime »

William Graham a en conséquence instamment demandé au Sénat de protéger le réseau électrique. Il a prévenu que les missiles anti-missiles américains pouvaient intercepter les missiles nord-coréens passant par le pôle nord mais non ceux passant par le pôle sud.

La question sera posée : cette menace de Kim Jung Un, qui reste encore très théorique mais qui pourrait se préciser faute de réaction des autres puissances, justifierait-elle dès maintenant de la part de l'Amérique une attaque nucléaire préventive? Celle-ci, outre qu'elle détruirait complètement Séoul, pourrait entrainer comme nous l'avons rappelé une 3e guerre mondiale.

Références

http://www.zerohedge.com/news/2017-11-14/white-house-being-warned-north-korea-planning-devatstaing-emp-attack-america

http://www.washingtonexaminer.com/trump-warned-of-devastating-emp-attack/article/2640639

Note au 16/11

Dans l'immédiat, on peut se rassurer. Grâce aux efforts de la diplomatie russe, Kim Jung Un, lors des visites de Trump à l'APEC et à l'ASEAN, au lieu de lancer un nouveau missile, s'est fait abondamment photographier inaugurant une usine de tracteurs. Ce n'est décidémment pas lui le plus fou des deux. 

15/11/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire