Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Les Emirats Arabes Unis, nouvelle avancée de Moscou au Moyen-Orient?

Washington a du souci à se faire. Les Etats-Unis qui ces dernières années faisaient la loi au Moyen-Orient, en s'appuyant notamment sur l'Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, voient ces derniers échapper petit à petit à leur influence. Ceci a été marqué récemment par la visite d'Emmanuel Macron le 8 et 9 novembre. Cette visite était officiellement motivée par l'ouverture officielle du Louvre d'Abou Dhabi, mais nombre d'autres sujets ont été abordés.

Le président français a affirmé à l'homme fort des Emirats, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, que lceux-ci  étaient « le point névralgique où se rencontrent le monde occidental et le monde oriental» Au delà de ce qui apparaîtra comme une politesse, il a discuté avec lui des «défis communs tels que la sécurité internationale, la lutte contre la prolifération et la prévention du terrorisme». Rappelons que la France dispose dans le pays d'une « Sorbonne » , d'une base navale et  qu'elle envisage de vendre aux Emirats différents matétiels de guerre, dont deux corvette Gowind de surveillance. Voici autant de domaines qui échapperont au lobby militaro-industriel américain.

Mais il y a pire, si l'on peut dire. Les autorités des Émirats arabes unis espèrent obtenir une aide de la  Russie pour développer leur secteur de l'armement, a fait savoir à Sputnik Abdullah al-Hashimi, représentant du ministre de la Défense, en marge du salon de l'aéronautique Dubai 2017.https://fr.sputniknews.com/international/201711121033853224-industrie-abou-dabi-moscou/

«Le mémorandum sur la compréhension mutuelle précédemment signé entre les Émirats arabes unis et la Russie prévoit leur collaboration, le développement de l'industrie militaire émiratie et des capacités des Émirats arabes unis dans le domaine militaire. Nous voyons comment la Russie pourrait nous aider à cet égard.»

Auparavant, on avait appris que la Russie et les Emirats avaient lancé un projet commun de mise au point d'un avion de chasse léger de cinquième génération basé sur le MiG-29.. En outre, Moscou et Dubaï poursuivent leurs négociations concernant la vente d'un lot de chasseurs russes SU-35 . Dans un autre domai.ne, le cosmodrome de BaIkonour pourrait leur être ouvert

Nous avions précédemment indiqué que l'on avait fort mal pris à Washington   l'accord permettant à l'Arabie Saoudite de se doter de missiles russes S.400. On y a vu, non sans raisons, le début d'un rapprochement avec Moscou, illustré par la visite du Roi Salman le 5 octobre.

La France aux Emirats, passe encore. Mais Moscou !

 

12/11/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire