Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Une ténébreuse affaire

En fait, est-elle aussi ténébreuse qu'il ne le semble? Le Président Vladimir Poutine a révélé le 30 octobre à l'intention d'une réunion du Conseil des droits de l'homme des Nations unies que « certaines forces collectaient du matériel biologique de Russes à travers toute la Russie ». Il s'agirait exclusivement de russes caucasiens dit « blancs »

Igor Nikouline, ancien membre de la Commission des Nations unies pour le contrôle des armes biologiques et chimiques et expert militaire, en a expliqué d'éventuelles raisons. Il pourrait s'agir de la recherche pour une arme biologique de nouvelle génération.

La collecte du matériel biologique des citoyens de Russie n'est pas la première tentative d'organisations étrangères pour prélever des échantillons en Russie,

«De telles tentatives avaient déjà été entreprises pendant les années 1990,avec le projet "Génome humain", puis pendant les années 2000, furent menés différents programmes de recherches généalogiques sur le problème de résistance biologique et de durée de vie. Mais aujourd'hui «  pour une raison ou une autre tout ceci se fait dans l'intérêt du département américain de la Défense et suscite certaines suspicions»

Il s'agirait d'une arme biologique de prochaine génération. Les non-généticiens se demanderont comment, vu la très grande variété des génomes, même dans un échantillon volontairement restreint, ceci pourrait conduire a des résultats intéressants.

Cependant il paraitrait possible aujourd'hui de sélectionner des virus susceptibles de s'attaquer à du matériel génétique relativement bien défini, celui d'une population présentant des caractères génétiques spécifiques. Ses représentants pourraient être touchés préférentiellement à des individus provenant d'échantillons plus larges.

On parlera sans doute d'hypothèses provenant de théories du complot visant en particulier les forces de défense américaines. Mais Vladimir Poutine, qui ne s'exprime jamais à la légère, a été très affirmatif. Il a d'ailleurs voulu se montrer rassurant pour ses concitoyens. Que les Américains fassent ce qu'il veut, la Russie fera ce qu'elle devra faire.

Au plan scientifique, il serait souhaitable pourtant que la question puisse être éclaircie.

Références

* http://theduran.com/vladimir-putins-suspicions-confirmed-in-a-shocking-admission-by-us-air-force/

* http://www.zerohedge.com/news/2017-11-01/us-air-force-admits-harvesting-russian-tissue

* https://www.rt.com/news/408416-russians-biological-samples-research/

 

03/11/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire