Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Washington-la folle 1)

Il n'est pas inutile de revenir sur le discours de Trump le mardi 19/09 à l'Assemblée générale de l'ONU. Il avait menacé la Corée du Nord d'une « destruction totale » devant une institution internationale créée en principe pour assurer la paix entre les Etats. Or aucun des membres n'a réagi, sauf le président Nord-Coréen

De plus sa déclaration aurait du susciter un choeur de protestations parmi les institutions politiques américaines et les medias. Les seules remarques critiques ont porté sur l'excès de certaines de ses déclarations ou sur l'opportunité tactique de les formuler publiquement.

Précédemment le Congrès n'avait pas discuté publiquement des conséquences humaines de la guerre envisagée par Trump. Le minimum aurait été que le Sénat tiennent des séances publiques (hearings) sur ce sujet, à défaut de condamner explicitement les appels à la guerre du Président.

Les généraux en activité ne se sont pas fait davantage entendre. On ne sait donc pas si officieusement ils ont incité Donald Trump à la prudence. Par contre le général en retraite Rob Givens vient d'écrire un article mettant en relief les centaines de milliers de morts qui résulteraient d'une offensive, ne fit-elle pas appel à l'arme nucléaire, contre la Corée du Nord. Voir http://breakingdefense.com/2017/09/what-war-with-north-korea-would-look-like-20k-nk-dead-a-day/

Celui-ci, ayant commandé comme chef d'Etat-Major les forces américaines en Corée puis été l'adjoint du président des chefs d'état-major conjoints ( Joint Chiefs of Staff ) a évoqué les dégâts humains qui dès le premier jour de l'offensive frapperaient les deux adversaires. Mais la première et pus importante victime serait la Corée du Sud

Nous citons quelques extraits de son article (inutile de traduire):

Thousands of aircraft will wage an epic battle across the entire Korean Peninsula. The two American Air Force fighter wings—100-plus fighter aircrafts permanently stationed there — accompanied by our South Korean partners would fight the opening minutes, striking against the North's aged, but plentiful air forces while also bombing Kim Jong-un's missiles and artillery. 

.... In some estimates, North Korea would inflict 20,000 casualties (morts) a day just in Seoul during for the first few days.

...North Korean forces will most likely level (détruire) much of Seoul using the 11,000 pieces of artillery and rockets they have deployed within range of this city of nearly 10 million. Their subs will lurk the difficult waters of the Yellow Sea and Sea of Japan. They do have the potential to sink Allied ships. They will infiltrate the South with their numerous special forces — possibly even hitting United States personnel and assets. They will rain ballistic missiles on indiscriminate targets in the region to include U.S. military bases and, perhaps, diplomatic facilities such as embassies. They could use biological and chemical weapons, which is not overly effective against militaries but devastating against civilians.

As a combat veteran, I maintain that all war is “horrific,” but a new Korean war would most likely reach new levels of destruction and make our last 16 years of active combat in the Middle East pale in comparison.

Il faut féliciter le général Givens de sa sincérité et son courage à s'exprimer. Mais une nouvelle fois, il est incompréhensible que ce discours de raison, qui a certainement été tenu précédemment plus discrètement et connu de la Maison Blanche, n'alerte pas les autorités fédérales américaines – à défaut de Trump impénétrable à toute considération sensée.

Lorsque Kim Jong Un a devant l'ONU qualifié Trump de chien enragé et de gangster, il était en dessous de la vérité 2)

Notes

  1. Nous empruntons ce qualificatif à Philippe Grasset, responsable du site Dedefensa.org

  2. Voir https://www.theguardian.com/world/2017/sep/22/a-rogue-and-a-gangster-kim-jong-uns-statement-on-trump-in-full

22/09/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire