Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

G20 à Hambourg. Etablissement d'un dialogue entre Donald Trump et Vladimir Poutine

La réunion du G20 à Hambourg les 07 et 08 juillet 2017 (voir compte rendu à paraître) n'a pas présenté de conclusions originales par rapport à celles attendues. On notera comme il était prévisible que certains des points déterminants dont nous avions présenté une liste dans notre article du 05/07 http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=2614&r_id=&t=Enjeux%20du%20G20%20%E0%20Hambourg n'ont pas été officiellement discutés. On notera également que des manifestations violentes ont eu lieu comme attendu en provenance des militants principalement allemands se disant neutralistes et altermondialistes. Nous y reviendrons dans un prochain article.
Le point essentiel à tirer de cette réunion concerne les conclusions de l'échange informel s'étant tenu entre Donald Trump et Vladimir Poutine le 07. Compte tenu des propos agressifs tenus la veille en Pologne par Trump, on pouvait craindre qu'il ne marque une aggravation des relations entre les deux superpuissances. Il y avait en effet loué la Pologne et sa politique nationaliste mais aussi antirusse.

Mais Trump, de plus en plus imprévisible, s'est montré au contraire très ouvert. On peut retenir les points principaux de cet entretien, tels que rapportés par le ministre russe Lavrov, qui y avait assisté au même titre que Rex Tillerson pour les Etats-Unis:

La Syrie

Les USA, la Russie et la Jordanie ont convenu d'un cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie (Daraa, Quneitra et Sweida). La création d'une zone de désescalade a par ailleurs été décidée. Le cessez-le-feu commencera le 9 juillet. Trump a ainsi convenu de facto qu'il cesserait de rechercher la chute de Bashar al Assad. Cette zone de désescalade complètera celles établies par le Memorandum d'Astana signé en mai 2017, en l'absence de Washington.

L'Ukraine

Les deux présidents ont convenu de l'établissement d'un canal de communication destiné à évoquer, et si possible à résoudre, les questions intéressant l'aggravation de la guerre au Donbass et la détérioration de la situation en Ukraine. Le premier objectif en sera le respect par les parties des accords dits de Minsk. Mais Trump n'a pas proposé de solutions nouvelles sur ces points. De même, si la situation en Crimée a été également évoquée, aucun détail n'a filtré à ce sujet.

Le Russiagate et la cybersécurité.

Donald Trump a accepté les assurances de Vladimir Poutine sur le fait que ce dernier n'était en rien intervenu dans son élection. Il aurait admis que l'obsession de l'Amérique à ce sujet était “bizarre”.

Plus important, les deux dirigeants ont réaffirme leur volonté de coopérer en matière de cybersécurité dans la lutte contre le terrorisme, la pédophilie et le crime organisé.

La Corée du Nord

Les deux ministres Sergey Lavrov et Rex Tillerson ont convenu de rester en étroite communication pour éviter que ne s'aggrave les tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Washington fera appel dans ce but au Conseil de Sécurité.

L'Ambassade russe

Donald Trump a convenu d'un processus avec la Russie permettant à celle-ci de disposer à nouveau d'une ambassade à Washington, qui avait été fermé par Obama à la suite de l' « affaire de Crimée »


Ceci dit, ni Trump ni Poutine n'auraient convenu de se dire amis (friends) . Cependant ils ont convenu du fait que les deux présidents « coopéreraient positivement » dans la recherche de compromis respectant les intérêts des deux puissances.

....

Rien ne permet d'affirmer que Trump, rentré à Washington, respecterait ses engagements. Cependant la réunion du G20, qui pouvait faire craindre un renforcement des tensions avec la Russie, a été saluée en ce sens comme très positive.

Note au 08/07 soir

Cet article du Politico exprime avec netteté les résistances que suscitera la discussion de Trump avec Poutine auprès des représentants du Deep State belliciste américain. Trump pourra -t-il résister, ou sera-t-il obligé de rentrer dans le rang ?
http://www.politico.com/magazine/story/2017/07/07/trump-handed-putin-a-stunning-victory-215353

Note au 10/07

On lira là le communiqué final du G20
https://www.g20.org/gipfeldokumente/G20-leaders-declaration.pdf



08/07/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire