Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Iran: attaque terroriste ou attaque pour le compte de l'Arabie saoudite et des Etats-Unis ?

Les attaques terroristes menées au nom de l'Etat islamique EI en Europe et ailleurs n'ont rien à voir avec l'attaque délibérée et organisée qui vient de frapper en Iran le Parlement et le mausolée de l'ayatollah Khomeyni. Bien que cette attaque ait été revendiquée par l'EI, tout laisse penser qu'elle signifie symboliquement une entrée en guerre contre la République Islamique d'Iran de l'Arabie saoudite et des Etats-Unis, sans doute avec un soutien discret d'Israël.
Les Gardiens de la Révolution iraniens l'ont affirmé dès le début. Mais pour de nombreux autres observateurs, l'hypothèse est plus que crédible. L'EI n'est manifestement ni désireux ni capable de mener de telles attaques au coeur même de l'Iran. Il est par contre très probable qu'il s'agit d'une première tentative des ennemis confirmés de l'Iran, Arabie Saoudite et Amérique de Donald Trump pour passer des menaces depuis longtemps proférées à un début de réalisation.

Il est bien évident que, tant pour le roi Salman que pour Donald Trump, attaquer directement l'Iran est actuellement impossible. D'une part les moyens militaires leur manquent. Mais d'autre part ils n'oseraient pas se confronter directement à la Russie, dont l'alliance stratégique avec l'Iran présente un intérêt capital.

Washington, assisté de Ryad, a essayé depuis des années de renverser la Syrie de Bashar al Assad en faisant appel à des forces, dites démocratiques syriennes, qu'ils ont financé et lourdement armé. Aujourd'hui, l'attaque contre Raqqa, considérée comme une capitale de l'EI, est menée par des Forces démocratiques syriennes (FDS), constituées de combattants kurdes et arabes soutenues par la coalition internationale dirigée par les États-Unis. Personne n'ignore que la prise de Raqqa, qui serait une bonne chose en soi, serait cependant dirigée indirectement contre Bashar al Assad et son allié russe, en empêchant qu'ils ne s'emparent eux-mêmes de cette place stratégique. Elle permettrait aux Etats-Unis de réinstaurer leur influence dans une région de laquelle ils avaient paru être éliminés du fait de l'habileté de Vladimir Poutine.

Concernant l'Iran, Donald Trump n'a jamais caché son intention de l'éliminer en tant qu'élément essentiel de l'équilibre au Moyen-Orient. Comme cependant il ne peut le faire directement, il est probable que, conseillé par la CIA et les spécialistes de l'US Army, il a décidé de l'affaiblir par des actions terroristes dont l'attaque menée hier à Téhéran ne serait qu'un ballon d'essai.

Pour cela une couverture offerte par l'EI serait dans un premier temps fort commode. En fonction des réactions suscitées par ce premier attentat à Téhéran, tant de la part du gouvernement de la République islamique que chez la kyrielle d'Etats sunnites n'osant pas encore s'engager ouvertement contre l'Iran, l'Amérique poursuivra de nouveaux attentats par l'intermédiaire de proxies se revendiquant de l'EI, ou s'engagera dans des actions de type militaire plus précises visant à déstabiliser l'Iran.

Ceux qui connaissent bien l'Iran considèrent qu'une coalition américano-saoudienne n'aurait aucune possibilité d'inquiéter sérieusement la République islamique. De plus, en dehors de l'appui russe, le pays est désormais considéré par certains intérêts européens comme offrant des perspectives intéressantes de coopération. Il est donc probable que de nouvelles campagnes de terrorisme menées au nom de l'EI verraient leurs auteurs rapidement éradiqués. Seule l'Europe prend encore, au nom des droits de l'homme, d'infinies précautions pour combattre le terrorisme. Le Président réélu de la République, l'Hodjatoleslam Hassan Rohani, bien que « modéré », n'aura pas de ces pudeurs.

07/06/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire