Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Les Détroits. Nouveau recul américain?

L'Arabie Saoudite mène depuis plusieurs mois une guerre au sud Yémen, dirigée contre les Houthis, milices principalement chiites, proches de l'ancien président Ali Abdullah Saleh. Celui-ci était réputé proche de la Russie et fut démis par un coup d'état fomenté très largement par la CIA.
L'enjeu en est le contrôle d'une des routes maritimes les plus fréquentées du monde, du golfe d'Aden à la Mer Rouge par le détroit de Bab al Mandab. Les Etats-Unis ont toujours voulu s'y réserver un rôle dominant. Après la chute de l'URSS, ils avaient réussi à en éliminer les bases soviétiques présentes dans la région. Depuis, ils étaient très présents notamment dans le port d'Aden.

Comme Ali Abdullah Saleh était hostile à cette présence, il avait été déchu. Mais comme il conservait de nombreuxxx partisans chez les milices yéménites Houthis, les Etats-Unis avaient entrepris de réduire la présence de celle-ci dans le sud Yemen, en les obligeant à se réfugier au Nord Yemen principalement désertique. Ils avaient donc chargé l'Arabie Saoudite de ce travail.

Malheureusement pour eux, les Saoudiens n'ont jamais été capables militairement d'accomplir cette mission, malgré les moyens considérables en dollars, en armes et en forces spéciales dispensées par l'Amérique. Au contraire, ils n'ont cessé d'accumuler les échecs, supportant de nombreux morts. Cela n'a étonné personne, connaissant leur faible goût des Saoudiens pour ce pour ce qui n'est pas jouir simplement de leurs pétro-dollars.

Or aujourd'hui, selon des sources officieuses, la Russie négocierait avec Abdullah Saleh et les Emirats Arabes Unis (EAU) la possibilité d'ouvrir à nouveau une ou plusieures bases au Sud Yemen. Elle pourrait ainsi y stationner une force navale capable d'intervenir efficacement dans les détroits. Les EAU y verrait un moyen de limiter l'influence de l'Iran, de plus en plus présente dans la région et visant évidemment à s'assurer un contrôle dans le Sud Yemen.

Inutile de dire que les Etats-Unis vivraient cela comme une atteinte directe à leur souveraineté dans la zone. Ce serait une nouvelle défaite après celle en cours au Moyen-Orient. Mais que pourraient-ils faire sauf s'en prendre directement à la Russie ?

Pour en savoir plus, voir

 http://www.moonofalabama.org/2017/04/if-your-take-east-syria-ill-take-that-yemeni-port.html#more

https://www.criticalthreats.org/briefs/yemen-situation-report/2017-yemen-crisis-situation-report-april-28

30/04/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire