Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Sommet « pacifique » entre Trump et Xi les 7 et 8 avril 2017

On pouvait craindre (certains pouvaient espérer) que ce sommet entérinerait une opposition fondamentale entre les chefs des deux puissances mondiales.
Tenu dans le cadre luxueux de la résidence de Trump à Mar-a-Lago et avant le 19e congrès du PC chinois, ce sommet pas vraiment été marqué par une hostilité fondamentale. Certes Trump a rappelé qu'il ne renoncerait en rien à ce qu'il nomme des enjeux de sécurité nationale, concernant les compétitions maritimes dans les mers de Chine Sud et Est, Taïwan et la Corée du Nord. Le plus urgent pour lui est de faire arrêter le programme nucléaire de Pyongyang. Il n'a pas précisé ce qu'il comptait faire pour cela, affirmant seulement que Washington ferait ce qu'il jugera le plus approprié.

Xi pour sa part s'est affirmé satisfait. D'une part l'ambiance cordiale de la rencontre a été pour lui comme une sorte de reconnaissance de la part du monde occidental. Mais plus précisément, des procédures communes ont été convenues, servant les intérêts chinois: un plan d'action pour résoudre les oppositions commerciales, un dialogue pour assurer une concertation permanente entre les deux Etats, l'acceptation par Trump d'une invitation en Chine cette année.

Apparemment, rien n'a été dit du bombardement que venait de réaliser la marine américaine en Syrie. Les observateurs n'ont pas pu cependant s'empécher de penser que Xi y a vu un avertissement à l'égard de son allié Pyongyang.

Par ailleurs, la politique proposée par Pékin concernant un nouveau type de relations entre grandes puissances, dite « pas de conflits, un respect mutuel et une coopération gagnant-gagnant » n'a pas été explicitement actée par Trump.

L'avenir dira très rapidement ce qu'il en sera, notamment concernant la politique promise par Trump à ses électeurs, relocalisation des entreprises américaines actuellement implantées en Chine, mesures sévères de type protectionniste visant à harmoniser les tarifs douaniers. Précédemment Xi avait affirmé qu'il prendrait à l'égard des Etats-Unis des mesures analogues en rétorsion.



08/04/2017
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire